/ Bourses 

L'appel à candidatures pour l'année académique 2022-2023 est fermé

Le prochaine appel sera lancé dans le courant du mois de septembre 2022 

ATTENTION : veuillez également vous assurer que vous répondez à la TOTALITÉ des critères généraux de recevabilité avant de postuler, ceux-ci sont accessibles ICI

26a0  ATTENTION ! La procédure de candidature se fait en ligne via la plateforme GIRAF. Ne transmettez aucune donnée personnelle (photos d'identités, copie de diplômes, etc.) par mail. Si vous recevez une telle demande par mail, il s'agit probablement d'une tentative de phishing.

 

/ Scholarships

The call for applications for the academic year 2022-2023 is now closed

The next call will be launched current September 2022

ATTENTION: please make sure that you comply with ALL admissibility criteria prior to applying for the grant, these can be found HERE

26a0  WARNING! The application procedure is online via the GIRAF platform. Do not send any personal data (passport photos, copies of diplomas, etc.) by e-mail. If you receive such a request by e-mail, it is probably a phishing attempt.

 

01/ Objectif(s) de la formation

L’objectif général de cette formation est de former des étudiant·e·s afin qu’ils·elles aient dans les mains les outils nécessaires pour contribuer à une organisation plus efficiente et plus équitable des systèmes de santé, notamment dans les pays du Sud. Ceci devra à son tour permettre l’atteinte de l’objectif prioritaire de la coopération belge, d’assurer à tous le droit à la santé.

L’objectif spécifique est d’apporter aux étudiant·es les compétences leur permettant d’analyser et d’évaluer les politiques, les programmes et les systèmes de santé dans leur contexte particulier. Ces compétences font partie de celles nécessaires pour renforcer la gouvernance et la résilience des programmes et systèmes de santé.

02/ Contenu de la formation

 

Les compétences visées par ce Master de spécialisation seront aquises au travers d’unités d’apprentissage divisées de la manière suivante :

  • Les domaines d’analyse et d’évaluation en santé publique :
    • Organisation de réseaux et systèmes locaux
    • Prise en charge des problèmes de santé globale
    • Politiques de santé
    • Psychologie et promotion de la santé

  • Les approches d’analyse et d’évaluation :
    • Approche systémique et organisation apprenante (y inclus approche réaliste)
    • Approches d’évaluation de politiques et programmes de santé
    • Epidémiologie appliquée à l’analyse et l’évaluation en santé
    • Evaluation socio-anthropologique

  • Les méthodes – outils spécifiques :
    • Outils et méthodes d’évaluation économique
    • Méthodes et outils statistiques pour l’évaluation
    • Recueil et analyse des données qualitatives en santé internationale

  • Un projet-intégrateur pour mettre en application les compétences apprise dans les différentes unités, acquérir des compétences transversales et certaines compétences spécifiques telles que communication, éthique dans l’analyse et évaluation, revue critique de la littérature, etc. Ce projet intégrateur sera mené tout au long de l’année par des groupes de 2 à 3 étudiant·es autour d’une situation choisie en collaboration avec des acteurs belges de la coopération en santé. Ceux-ci apporteront les éléments pratiques (connaissance de terrain) et y trouveront un bénéfice potentiel dans leur travail de capitalisation.

  • Ce projet intégrateur occupe une place centrale dans le dispositif d’enseignement. En effet, il doit permettre de dépasser uniquement l’acquisition seulement de méthodes d’analyse et d’évaluation, mais aussi de développer un esprit critique, une pensée systémique et  la capacité à évoluer dans des contextes variés.


03/ Conditions d'admission

  

Les conditions d’admission générales sont les suivantes :

  • avoir des connaissances de base en santé publique objectivées par un master en santé publique, une formation équivalente ou une expérience professionnelle équivalente ;
  • avoir une expérience en santé publique d’au moins 2 ans ;
  • avoir de bonnes connaissances en anglais écrit.

En ce qui concerne les connaissances de base en santé publique, il s’agira pour l’étudiant de pouvoir démontrer au travers de son CV et de l’écriture de son projet les connaissances préalable dans les domaines pertinents de la santé publique (organisation des soins de santé, épidémiologie, économie, sciences sociales, politique ou de gestion, statistique, etc.). Les notes obtenues dans les parcours académiques antérieurs sont également prises en compte.

Un entretien par visio-conférence avec les candidat·es présélectionné·es pour les bourses permettra de confirmer ou d’infirmer la sélection réalisée sur dossier.

04/ Informations complémentaires

 

Nombres de bourses disponibles : 11

Durée de la formation : une année académique

Langue de l'enseignement : français (anglais passif indipensable pour la lecture de certains documents)

05/ Établissement(s) organisateur(s)

Établissements :

  • Université catholique de Louvain (UCLouvain)
  • Université libre de Bruxelles (ULB)

Responsables académique :

  • Jean Macq (UCLouvain)
  • Philippe Donnen (ULB)

06/ Personne(s) de contact

 

Pour des informations sur le contenu des cours :

  • E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Actualités

logo DGD soutien

Actualités