Presse

À la veille d'une nouvelle journée d'audience des procès des 1128 « Universitaires pour la Paix » et au lendemain d'une nouvelle purge visant près de 3000 personnes, dont 105 universitaires, l'ARES dénonce la criminalisation de l'exercice de la liberté académique dans la Turquie de l'après 15 juillet 2016, où la répression universitaire est aujourd'hui devenue aussi banale qu'inquiétante.

La proposition du ministre de l’Enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles de désigner Jean-Pierre Hansen à la présidence du Conseil d’administration de l’Académie de recherche et d’enseignement supérieur a recueilli aujourd’hui l’assentiment de ses administrateurs. Une fois la désignation confirmée par le Gouvernement, l’intéressé succèdera à feu le ministre d’État Philippe Maystadt, contraint à démissionner le 18 aout dernier pour raisons de santé, et au recteur Albert Corhay qui assurait jusqu’ici l’intérim. Jean-Pierre Hansen entrera alors en fonction en janvier 2018, pour un mandat de trois ans.

L’ARES s’associe aux universités flamandes et à la Vrije Universiteit Brussel, et appelle à la mobilisation contre l’exécution annoncée du prof. Ahmadreza Djalali, incarcéré à Téhéran et condamné à la peine capitale. Elle rappelle, dans ce contexte d’accusation d’espionnage, sa ferme condamnation des atteintes à la liberté académique et réitère son soutien aux professeurs, chercheurs et étudiants victimes des régimes d’oppression.

Chaque année, l'ARES octroie 150 bourses de master et 70 bourses de stage à des ressortissant·e·s de pays en développement dans le cadre du volet académique francophone de la Coopération belge. Pour pouvoir être retenu·e·s parmi les quelque 3500 candidatures introduites, ils et elles doivent notamment témoigner d'une occupation professionnelle de minimum deux ans qu'ils et elles viennent compléter en Belgique avec l'objectif de mettre les compétences acquises au service du développement de leur pays. Quelque 200 d'entre elles et eux sont accueilli·e·s ce 27 octobre 2017 à Gembloux Agro-Bio Tech, en présence du recteur Albert Corhay et du ministre de la Coopération au développement, Alexander de Croo.

Actualités
Actualités