/ Bourses 

L'appel à candidatures pour l'année académique 2022-2023 est fermé

Le prochaine appel sera lancé dans le courant du mois de septembre 2022 

ATTENTION : veuillez également vous assurer que vous répondez à la TOTALITÉ des critères généraux de recevabilité avant de postuler, ceux-ci sont accessibles ICI

26a0  ATTENTION ! La procédure de candidature se fait en ligne via la plateforme GIRAF. Ne transmettez aucune donnée personnelle (photos d'identités, copie de diplômes, etc.) par mail. Si vous recevez une telle demande par mail, il s'agit probablement d'une tentative de phishing.

 

/ Scholarships

The call for applications for the academic year 2022-2023 is now closed

The next call will be launched current September 2022

ATTENTION: please make sure that you comply with ALL admissibility criteria prior to applying for the grant, these can be found HERE

26a0  WARNING! The application procedure is online via the GIRAF platform. Do not send any personal data (passport photos, copies of diplomas, etc.) by e-mail. If you receive such a request by e-mail, it is probably a phishing attempt.

 

01/ Objectif(s) de la formation

Le Master de spécialisation en design d’innovation sociale (MS_DIS) s’inscrit dans la thématique de l’innovation sociale et durable pour concevoir une ville de demain à la fois résiliente et inclusive, et ce dans une approche de mutualisation de compétences et d’expériences provenant autant des villes du Sud que du Nord. Les thématiques sur lesquelles travaillent les étudiant·es en projet d’atelier sont multiples, l’idée n’étant pas de se focaliser sur une problématique mais plutôt sur une approche permettant d’aborder différents enjeux de durabilité.

En appliquant la méthodologie du Design Thinking centrée sur l’Humain (Human Centred Design thinking, HCD), par son orientation spécialisée et son approche pluridisciplinaire de recherche-action, cette formation a pour objectif général de former des professionnel.le.s issu.e.s des Arts Plastiques, Visuels et de l’Espace (APVE), d’architecture, d’urbanisme, du design ou de disciplines créatives apparentées, à répondre aux enjeux de la ville par des solutions techniquement réalisables, financièrement viables, humainement désirables et environnementalement responsables.

Les catégories professionnelles particulièrement ciblées par cette formation sont les personnes ayant à la fois une vision stratégique des enjeux de la ville de demain, mais impérativement aussi une pratique concrète de terrain. On peut citer par exemple des chargé.e.s de projets ou responsables de programmes en association ou ONG, des expert·es techniques travaillant au sein de pouvoirs publics municipaux, responsables créatifs en agence, architectes, entrepreneurs sociaux, innovateurs, designers, urbanistes, etc.

Il s’agit de réunir des professionnel·les des métiers créatifs au sens large, qui pourront travailler ensemble avec des technicien·nes, économistes, scientifiques, et autres expert·es. En effet, conjointement aux réponses techniquement réalisables et économiquement viables apportées par ces expert·es, les designers d’innovation sociale apporteront une dimension profondément empathique, désirable et centrée sur les besoins et réalités de l’humain, issue du processus de Design Thinking appliqué à l’innovation sociale.

Par exemple, un programme de gestion ou de valorisation des déchets domestiques pourra être techniquement réalisable et économiquement viable, mais si la solution n’est pas attractive, ergonomique, adaptée aux comportements des usager.e.s, ou encore n’encourage pas un changement de leur comportement, la solution risque de ne pas perdurer. Ici l’approche du design d’innovation sociale permettra de comprendre en profondeur les comportements humains, de prototyper et tester différentes solutions auprès des usager·es, de concevoir des solutions centrées sur ces aspects humains.

En ciblant des profils créatifs et innovants, à la fois stratégiques et opérationnels, capables de concevoir des objets, des espaces, ou encore des services, de la communication, du design comportemental, etc., ce master de spécialisation formera des professionnel.le.s capables de contribuer à répondre aux énormes et complexes enjeux de la ville de demain.

02/ Contenu de la formation

 

Le contenu des enseignements de cette formation est unique par son intégration de cours méthodologiques et théoriques, mais aussi de séminaires de pratiques et d’ateliers centrés sur une production artistique appliquée dans le cadre de projets réels sur le terrain.

Au cœur de la démarche, la création artistique et l’innovation sociale s’alimentent et s’influencent réciproquement, leur rencontre pouvant aboutir à des connaissances et un imaginaire inédits permettant à l’étudiant.e de confronter son approche expérimentale et instinctive à la démarche plus analytique de l’innovation sociale.

La confrontation des intelligences collectives du Sud et du Nord permettront d’aboutir à de nouvelles connaissances inédites favorisant l’innovation sociale et durable dans chacune des régions concernées.

L’approche pédagogique du master de spécialisation en Design d’Innovation Sociale (MS_DIS) se veut donc résolument centrée sur la pratique, où il s’agira d’implémenter une approche pluridisciplinaire permettant de mutualiser les compétences entre des étudiant·es issu·es de différentes formations. Le MS_DIS leur permet d’intégrer les compétences complémentaires de manière holistique et systémique à des problématiques réelles de terrain. La théorie et la pratique s’alimentent réciproquement tout au long du parcours d’enseignement. Cette approche sollicite la créativité et le sens critique des étudiant·es, qui doivent non seulement appréhender des problématiques sociétales complexes et interconnectées, mais aussi défendre leurs idées face à des interlocuteurs du terrain.


Unités d’enseignement

Atelier Multidisciplinaire / 1er Quadrimestre (100h – 15 crédits), 2e Quadrimestre (50h – 10 crédits) / ESA Saint Luc Bruxelles

L’atelier, qui prend une place prépondérante dans le parcours académique, permet la mise en pratique de ces notions via des projets réels sur le terrain en Belgique, portés par des organisations publiques, privées ou associatives.

Au 1er quadrimestre les étudiant.e.s travailleront ensemble sur des projets, au 2e quadrimestre ils et elles travaillent seul.e.s ou en petites équipes sur leurs projets personnels, intégrant recherche et stage.

Acquis d’apprentissage :

  • Confronter sa pratique artistique à des problématiques qui ont trait au groupe, à la collectivité et aux usages.
  • Explorer des solutions innovantes, performantes, durables et économiquement viables.
  • Intégrer une approche pluridisciplinaire axée sur l’analyse de l’humain, des communautés et de leurs contextes.
  • Identifier les enjeux au sein d’une thématique donnée.
  • S’imprégner de la méthodologie du design thinking.
  • Être capable de partager ses conclusions et d’en débattre.
  • Produire une solution innovante, créative et tangible.

Design stratégique / 1er Quadrimestre (45h - 5 crédits) / ESA Saint Luc Bruxelles

Notre principal objectif sera l’acquisition de compétences transversales et applicables à différents besoins sociétaux identifiés, en particulier les outils méthodologiques du Design Thinking appliqués à l’innovation sociale et durable : recherche, cartographie et observation des usager.e.s et des enjeux de durabilité ; appropriation d’outils méthodologiques de cocréation et de l’intelligence collective, animation de processus participatifs ; prototypage rapide et du rapport direct au design centré sur l’humain ; retour d’expérience de ce terrain vis-à-vis d’un projet ancré dans le réel avec de véritables partenaires.

Acquis d’apprentissage :

  • Comprendre les grands enjeux sociétaux et les nouveaux modèles d’innovation sociale, économique et culturelle qui y répondent.
  • Axer un travail de recherche sur l’analyse systémique de l’humain, des sociétés et de leurs contextes.
  • Connaître les fondements d’une approche holistique et systémique de design thinking dans un contexte d’innovation sociale.

Milieux urbains et développement durable  / 1er Quadrimestre (45h - 5 crédits) / IHECS

Cette UE aborde les défis du développement urbain durable et les initiatives des villes pour y répondre en deux parties.

La première partie est consacrée aux enjeux politiques, démographiques et sociaux du développement urbain durable. Elle s’attache à identifier les dynamiques – notamment sociales et migratoires – constitutives du « fait urbain » et de quelle(s) manière(s) le principe du « durable » y prend place. À partir d’exemples concrets, puisés dans différents contextes urbains en Europe et ailleurs, elle montre la multiplicité des dynamiques urbaines et des défis du durable.

La deuxième partie présente et interroge d’un point de vue critique les référentiels, les dispositifs et les acteurs des politiques actuelles de développement urbain. Comment est pensé aujourd’hui le « problème urbain » et comment est-il traité, au niveau politique, dans une perspective de durabilité ? Cette partie sera principalement consacrée à l’analyse des politiques de « revitalisation urbaine » et de mobilité ainsi qu’à la question plus générale de la participation du public dans les politiques urbaines.

Acquis d’apprentissage :

  • Mobiliser des modèles théoriques pertinents pour analyser d’un point de vue critique les enjeux démographiques, sociaux, culturels et politiques du développement actuel des grandes villes.
  • Identifier les défis liés au développement durable en milieux urbain.
  • Identifier les stratégies politiques, les dispositifs d’action publique et les différents acteurs actifs dans les initiatives de développement durable dans les milieux urbains.
  • Identifier et questionner les référentiels et les notions « en vogue » dans les politiques urbaines actuelles.

Utopies et actualité́ de l’habiter / 1er Quadrimestre (30h - 5 crédits) / UCLouvain

Cette activité rappelle en premier lieu la double nature de l'habitat qui associe dispositifs spatiaux et pratiques sociales. L'architecture, qui s'occupe de dispositifs spatiaux ne peut être envisagée hors de cette articulation. Au cours de l'histoire, une série de ruptures perturbent la réalité de l'habitat. Dans ces moments d'incertitude, l'imaginaire pallie les manquements du monde réel pour produire des utopies. La figure de l'utopie est convoquée à deux fins. D'une part, l'utopie est utilisée comme outil rétrospectif de connaissance. La double nature de l'habitat est étudiée à travers différentes ruptures historiques grâce à l'inversion critique que l'utopie propose. D'autre part, l'utopie est utilisée comme outil prospectif de production. Les étudiants sont amenés à décrire la réalité contemporaine et à en proposer une alternative utopique dans un travail écrit et dessiné.

Acquis d’apprentissage :

  • Se questionner sur le contexte d’apparition d’une utopie , en décelant les insatisfactions qui ont conduit à l’émergence d’une pensée alternative.
  • Se confronter à une réalité habitée et appliquer les méthodes d’approche de contexte, en lien avec la thématique d’actualité choisie.
  • Développer une pensée dystopique, utopique, eutopique et la formuler avec des moyens appropriés.
  • Projeter la proposition eutopique dans une réalité sociale donnée.
  • Appréhender les écarts entre les logiques de production et les logiques d’appropriation (pratiques et représentations) des lieux habités.

Pratiques professionnelles / stage / suivi du mémoire / 2e Quadrimestre (60h - 15 crédits) / ESA Saint Luc Bruxelles

Les étudiant·es du Nord comme du Sud ont par ailleurs l’opportunité d’appliquer les connaissances acquises à des recherches et projets hors Belgique dans le cadre d’un mémoire, projet individuel ou en équipe à mener sur le terrain en fin de programme. Une pratique dans les pays du Sud, engageant les étudiant.e.s du Sud et du Nord, sera encouragée afin de renforcer les liens et opportunités de collaboration.

Acquis d’apprentissage :

  • Trouver un contenu de stage en lien avec l’innovation sociale et en réponse aux exigences du projet de l’étudiant·e.
  • Constituer un CV et un book original et de qualité́.
  • Identifier et associer les ressources nécessaires à un travail de recherche.
  • Mener un travail de recherche académique en lien avec une pratique de terrain.

Séminaire / Analyse des pratiques mémoire / 2e Quadrimestre (45h - 5 crédits) / ESA Saint Luc Bruxelles

Les séminaires situent ces enseignements dans le réel par l’intervention d’acteurs professionnels de l’innovation sociale et / ou la pratique du design appliqué aux enjeux sociétaux, actifs sur les enjeux urbains au Nord comme au Sud (en présentiel et/ou en visioconférence). 

Acquis d’apprentissage :

  • Confronter la pratique de l’innovation sociale à des problématiques liées au groupe ainsi qu’à la collectivité et aux usages.
  • Explorer des perspectives différentes sur des enjeux sociétaux tels que l’habitat, l’urbanisation, la santé, la nutrition, l’entente entre peuples ou générations, ou encore la mobilité, la biodiversité, le changement climatique, etc.
  • Gérer des relations et partenariats avec les parties prenantes sur base d’une dynamique collaborative.

03/ Conditions d'admission

 

Ce master de spécialisation s’adresse aux détenteurs·trices d’un diplôme de master délivré dans les disciplines créatives des Arts Plastiques, Visuels et de l’Espace, tels que le design (textile, produit, industriel, urbain, systèmes...), architecture, urbanisme, création d’intérieur, graphisme, etc.

Les candidat.e.s sont des professionnel·les ayant un minimum de 2 ans d’expérience professionnelle, dans tout secteur (privé, public, associatif, académique…), actifs.ves dans des pratiques associées aux enjeux de l’urbanisation et de la gestion des villes au sens large.

Les candidat·es doivent être capables de suivre une formation en langue française.

Les candidat·es seront sélectionné·es sur base de plusieurs éléments, qui seront évalués par un jury composé de représentant·es des différents établissements académiques partenaires, comprenant aussi des expert·es du Sud : 

  • un dossier de candidature écrit comprenant une lettre de motivation ;
  • une attestation d’études comportant le détail des résultats obtenus relatifs au dernier diplôme obtenu ;
  • un portfolio de leur production artistique et/ou créative ;
  • un curriculum vitae précisant les données de contact du/des derniers employeurs.

Par ailleurs, ce jury mènera un entretien de motivation individuel afin de déterminer la compatibilité du/de la candidat·e avec l’approche pédagogique et les attentes du programme, ainsi que sa maîtrise de la langue française.

Les critères de sélection des candidat·es seront :

  • les compétences artistiques et/ ou créatives ;
  • l’engagement personnel de l’étudiant.e dans l’innovation sociale et durable ;
  • sa volonté personnelle d’être acteur.trice du changement ;
  • son ambition de mettre sa pratique artistique au service de la ville de demain.

04/ Informations complémentaires

 

Nombres de bourses disponibles : 11

Durée de la formation : une année académique

Langue de l'enseignement : français

05/ Établissement(s) organisateur(s)

 

Établissements :

  • École Supérieur des Arts de Saint-Luc Bruxelles – ESA Saint Luc Bruxelles
  • Haute École Galilée- Institut des Hautes Études en Communication Sociale – IHECS
  • Université catholique de Louvain – Faculté d’Architecture  - UC Louvain / LOCI

Responsable académique :

  • Marc Streker (ESA Saint Luc Bruxelles)

06/ Personne(s) de contact

 

Pour des informations sur le contenu du cours :

Pierre Echard
ESA Saint Luc Bruxelles
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Olivier Gilson
ESA Saint Luc Bruxelles
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Actualités

logo DGD soutien

Actualités