Des partenariats académiques pour le développement
© afotostock / Shutterstock.com

Des partenariats académiques en faveur des Objectifs de développement durable

De 2022 à 2027, l’ARES, partenaire de la Coopération belge au développement, met en œuvre son programme « Partenariats équitables pour un enseignement supérieur et une recherche de qualité en faveur des Objectifs de développement durable ».

Ce programme soutient des partenariats pour un enseignement et une recherche de qualité, en Belgique, en Afrique, en Asie, en Amérique du sud et dans les Caraïbes.

Introduit dans le sillage de la réforme des études de médecine de 2012 le « test d'orientation » mis en œuvre depuis 2013 fait partie d'un dispositif plus global d'accompagnement des étudiants en sciences de la santé. D'abord appliqué pour l'accès aux études de médecine et désormais élargi à celles de dentisterie, son objectif consiste à permettre aux étudiants d'évaluer leur degré de maitrise des prérequis aux études envisagées et de prendre part à des activités de remédiation spécifiques. Quel bilan ?

En décembre 2014, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles demandait à l'ARES d’évaluer ce « dispositif » alors encore uniquement appliqué en sciences médicales. Objectif : analyser son efficacité, en particulier la qualité psychométrique du test, le lien entre le profil des étudiants et leurs résultats, et le lien entre ces derniers et l’inscription en faculté de médecine.

C'est à une équipe interdisciplinaire et interuniversitaire de chercheurs, spécialistes en docimologie, en pédagogie et en statistique, coordonnée par les professeurs Marc Romainville (UNamur) et Pascal Detrooz (ULg), que la mission a été confiée (voir ci-dessous). Dans leur rapport, déposé fin 2015, les chercheurs tirent de leurs analyses une série de conclusions qui portent non seulement sur la qualité du test, mais aussi sur les pistes d’amélioration logistiques ou académiques susceptibles d’en impacter l’efficacité.

La réussite

Selon les chercheurs, globalement, le TOSS (« test d’orientation du secteur de la santé ») est d’une bonne qualité psychométrique. Il livre une information tout à fait pertinente sur les chances qu’on a de réussir son 1er bachelier et ses résultats peuvent donc être utilisés, notamment par les candidats. Le test augmente en effet de 13 % la qualité des prévisions sur la réussite par rapport à une prévision basée exclusivement sur des informations de profil individuel (données socioéconomiques, familiales, parcours scolaire, etc.).

Quid en termes d’inscription ?

Les candidats en font-ils pour autant un outil d'aide à la décision avant de sauter le pas et de s'inscrire ? Pas si sûr. Si le test se révèle effectivement prédictif en termes de réussite, l’analyse tend néanmoins à démontrer que les étudiants ne tiennent pas compte de leurs résultats pour se décider ou pour renoncer à s’inscrire en médecine. Le pronostic sur l’inscription réalisé à partir du profil individuel de l’étudiant n’est en effet pas fondamentalement modifié lorsqu’on y intègre les résultats du test. L’étude recommande de ce point de vue d’augmenter la qualité du feedback donné aux étudiants à l’issue du test, par exemple sous la forme d’un diagnostic détaillé de la performance de l’étudiant sur un ensemble de concepts prédéfinis.

Le TOSS 2016

Jusqu'alors applicable aux seuls aspirants médecins, le dispositif (y compris le test) a été élargi aux études de sciences dentaires. Passer le TOSS est donc désormais obligatoire pour pouvoir s’inscrire aux études de premier cycle tant de médecine que de dentisterie. L'attestation de participation effective au test est en effet un sésame incontournable : la fournir lors de l'inscription compte parmi les conditions d'accès.

Le TOSS pour l'année académique 2016-2017 aura lieu le 4 juillet 2016 et le 5 septembre 2016 dans les cinq universités de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui organisent les études concernées. Les inscriptions seront ouvertes à partir du 4 avril 2016.

Pour tout savoir, rendez-vous sur : http://toss.ares-ac.be

 

L’étude a été menée par une équipe de recherche interuniversitaire et les travaux supervisés par un comité de suivi :
Directeur du groupe de recherche : M. Romainville
Groupe de recherche : V. Crahay, C. Dehon, M. Demeuse, P. Detroz, C. Monseur, H. Perrot, A. Piazza, M. Romainville
Coordination de l’équipe de recherche : P. Detroz
Équipe de recherche : V. Crahay, P. Detroz, C. Monseur, A. Piazza
Préparation et traitement des données quantitatives : C. Monseur, A. Piazza
Recueil et traitement des données qualitatives : V. Crahay, P. Detroz, A. Piazza
Rédaction du rapport : V. Crahay, P. Detroz, C. Monseur, A. Piazza

 

POUR EN SAVOIR + : consultez le résumé du rapport (pdf / 395 Ko) ou le rapport dans son intégralité (pdf / 5,8 Mo)

  • Pays & instruments

    Quels sont les pays d’interventions ? Quels sont les instruments de financement ? Comment l’ARES peut-elle soutenir votre projet ou votre engagement ? +
  • Bourses & projets en Belgique

    Vous êtes ressortissant·e d'un pays partenaire de bourses de l’ARES ? Étudiant·e d’un établissement d’enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles ? Quelles possibilités de financement l’ARES peut vous offrir ? +
  • Vision

    Pourquoi l’enseignement supérieur est-il un acteur majeur du développement ? +
  • Rapportage & logistique

    Vous partez en mission, vous organisez l'arrivée d'un·e partenaire, d'un·e expert·e ou d'un·e boursière ou boursier sud ? Vous devez remettre un rapport ? +
  • 1

TROIS ACTEURS MAJEURS DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR S'UNISSENT

L’ARES, le VLIR-UOS et l’IMT sont trois acteurs de l’enseignement supérieur en Belgique. Pour la période 2022-2027, ils unissent leurs expertises pour la mise en oeuvre d’une stratégie commune en faveur du développement durable.

Ensemble, au sein du Cadre stratégique commun "Higher Education and Science for Sustainable Development" (HES4SD), ils font émerger le potentiel de développement de la coopération académique et scientifique belge et de leurs partenaires. Ils contribuent ainsi à la réalisation de changements sociétaux alimentés par le monde académique et reposant sur une approche scientifique.

pdf bc Télécharger le document relatif au Cadre stratégique commun thématique.

 

logo DGD

L’ARES est un important partenaire non gouvernemental de la Coopération belge au développement. Avec les universités, les hautes écoles et les écoles supérieures des arts de la Fédération Wallonie-Bruxelles, elle assure la définition et l’exécution du volet académique « francophone » de la Coopération belge.

 

 

APPELS OUVERTS

Chaque année, l'ARES publie des appels à propositions ou à candidatures relatifs aux activités qu'elle finance en matière de coopération au développement.

Appels en cours :

PRD-PFS 2025

Ouverture : 15 janvier 2024
Deadline : 15 avril 2024 à midi

RPD-TPS 2025

Opening: 15 January 2024
Deadline: 15 April 2024 at midday

Actualités
Actualités