/ Bourses en Belgique

L'appel à candidatures pour l'année académique 2024-2025 est clôturé.

Le prochain appel à candidatures sera ouvert le 13 aout 2024.

Pour les informations relatives aux bourses en français, cliquez ICI

26a0  ATTENTION ! La procédure de candidature se fait en ligne via la plateforme GIRAF. Ne transmettez aucune donnée personnelle (photos d'identités, copie de diplômes, etc.) par mail. Si vous recevez une telle demande par un autre canal (mail, WhatsApp, etc.), il s'agit probablement d'une tentative de phishing.

 

/ Scholarships in Belgium

The call for applications for the academic year 2024-2025 is now closed.

The next call for applications will open on the 13th August 2024.

For information regarding scholarships in English, click HERE

26a0  WARNING! The application procedure is online via the GIRAF platform. Do not send any personal data (passport photos, copies of diplomas, etc.) by e-mail. If you receive such a request through another channel (e-mail, WhatsApp, etc.), it is probably a phishing attempt.

01/ Objectif(s) de la formation

Depuis la seconde guerre mondiale, plusieurs juridictions internationales ont été créées en Europe, en Afrique et en Asie en réponse aux crimes internationaux qui y avaient été commis et sont connues du grand public. Elles ne constituent toutefois pas la seule réponse possible aux exactions qui ont été commises. Différentes stratégies peuvent être mises en place par les sociétés qui ont fait face à des crimes de masse et/ou à des dictatures afin de rejoindre une démocratie et trouver les conditions d’une paix durable.

Ces stratégies, définies sous le vocable de justices transitionnelles, s’articulent autour de 5 axes qui peuvent intervenir de manière concomitante ou tout à fait indépendante :

  • La recherche des vérités avec la mise en place de Commissions de vérités et/ou réconciliation.
  • L’établissement de la responsabilité par l’engagement de poursuites judiciaires au cours desquelles les auteur·es des crimes commis sont identifié·es et poursuivi·es ou le recours à des modes alternatifs de résolution des conflits  et/ou autres mécanismes endogènes.
  • L’organisation de réparations par le biais de restitutions ou par des mécanismes compensatoires réels ou symboliques .
  • L’identification de garanties de non-répétition, entre autres par le biais de réformes institutionnelles.
  • La création de lieux de mémoire et de commémoration, notamment par les démarches artistiques.

De manière inclusive et pluridisciplinaire, la légitimité́ de mécanismes mis en place dans divers contextes seront examinés. Ensemble, participant·es et intervenant·es examineront dans quelle mesure les  diverses composantes de la société ont été associées au processus décisionnel et quel est le degré de participation des victimes.

Les cours ont lieu en ligne, durant quatre mois, afin de permettre à des actrices et des acteurs de terrain d’y participer. Ensuite trois semaines de cours en présentiel sont organisées à Bruxelles. Des cours magistraux alternent avec des travaux pratiques. Des séances de travaux de groupe sont régulièrement organisées et encadrées afin d’encourager les dynamiques collectives. La formation permet de créer un espace de dialogue entre des étudiant·es francophones venant de ces sociétés en transition et ceux qui ne les voient qu’au cinéma ou au travers d’un savoir théorique.

Au terme de la formation participantes et participants seront à même d’analyser la validité des processus mis en place dans une société en transition.

Le rapport à l’image sera privilégié. Grâce à celle-ci, les exactions de forces de l’ordre, dérives et manquements d’une société sont souvent dénoncés. Elles sont souvent à l’origine des mouvements porteurs de changements.

02/ Contenu de la formation

Temps global = 450 h

  • Présentiel/comodal (et virtuel) = 150 h
  • Vidéos et lectures = 120h
  • Mémoire (rédaction et encadrement) = 160h
  • Travai personnel hebdomadaire = 8-12h
  • Crédits = 15 ECTS

Voir la brochure pour l'édition 2025.

Huit unités d’enseignement :

  • présentation des disciplines et concepts (6)
  • analyses transversales (1)
  • accompagnement du mémoire (1)

Les 7 premières unités ont une structure identique : différents types de ressources sont mises en ligne (films, articles, cours enregistrés, etc..) et des rencontres hebdomadaires en ligne ont lieu les mardis de 18 à 20 heures. L’image est le média privilégié. Des séances de travaux de groupe sont organisées à deux reprises durant les cours à distance qui ont lieu de janvier à avril. Le programme des 3 semaines de cours en présentiel qui ont lieu du 19 mai au 8 juin 2025 se trouve ci-après. L’unité 8 est consacrée à l’accompagnement du mémoire ou du travail de fin de cycle.

Unités d'enseignement

UE 1. Concepts et définitions

Cette unité a pour objectif de permettre aux participantes et aux participants de faire mieux connaissance avec le concept de justices transitionnelles. Deux films, des discussions au cours des rencontres en ligne et diverses ressources leur permettront de découvrir combien les perceptions ont évolué et ne cessent encore d’évoluer.

Lors des cours en présentiel, les participantes et les participants poursuivront cette exploration avec des experts de terrain.

UE 2. Vérité

Les conditions requises pour la mise en place d’une commission de vérité et réconciliation seront analysées, au cours de cette unité, au départ d’exemples concrets.
Grâce à un travail d’équipe, les participantes et les participants découvriront les difficultés auxquelles sont confrontées les sociétés qui posent le choix de la mise en place d’un tel processus ainsi que les avantages directs et indirects de celui-ci.

Lors des cours en présentiel, les participantes et les participants pourront confronter leurs réflexions à des experts de terrain.

UE 3. Garanties de non-répétition

Cette unité a pour objectif de permettre aux participantes et aux participants d’interroger la question des processus des garanties de non-répétition et réformes à mettre en œuvre après des crises politiques majeures. Les conditions nécessaires pour permettre un vivre-ensemble, éviter la reproduction des conditions politiques, juridiques et sociétales menant à la violence d’État seront analysées. 

Au départ notamment du film Les justes Turcs, lors de rencontres en ligne, les participantes et les participants interrogeront la question du modèle positif quand l’État a mis à mal ces référents positifs.

Lors des cours en présentiels, les participantes et les participants continueront à étudier les diverses formes de réformes possibles au départ d’exemples concrets ainsi que les enjeux des choix posés.

UE 4. Responsabilité, poursuites judiciaires et plurijuridisme

Cette unité a pour objectif de donner aux participantes et aux participants une introduction aussi complète que possible sur la responsabilité, en présentant les possibilités de poursuites judiciaires aux niveaux national, régional ou international (pénales, endogènes, quasi-pénales) qui font suite à des crimes de masse ou des crimes de droit commun, dans des périodes de transition. Au départ de cas pratiques, les participantes et les participants vont découvrir les réponses judiciaires données dans divers contextes, ils appréhenderont également le concept de plurijuridisme.

Lors des cours en présentiel, les participantes et les participants rencontreront différents acteurs de terrain, évoqueront les questions que posent toutes formes de poursuites comme le choix de ne pas en mettre en œuvre.

UE 5. Réparations 

Les différents modes de réparations possibles pour les victimes de violations de droits humains dans un contexte de justices transitionnelles seront analysés au cours de cette unité notamment dans le cadre d’un travail de groupe.

À la fin de de cette unité, les participantes et les participants seront en mesure de définir les conditions dans lesquelles un processus de réparation peut se mettre en place, de décrire la portée et les limites des différents processus de réparation et de déterminer les garanties qui doivent être données afin de répondre aux attentes des victimes.

Les cours en présentiel permettront d’évoquer certains cas pratiques, tel que celui de la Colombie.

UE 6. Mémoire, commémoration et démarches artistiques

Comment transmettre la mémoire au lendemain d’une guerre ? Comment raconter le passé lorsqu’il continue de diviser ? Qui raconte la guerre ? Historiens, représentants officiels, témoins, descendants de témoins ? Quand raconte-t-on la guerre ?

Les participantes et les participants découvriront, grâce à cette unité, que la question centrale n’est pas de savoir s’il s’agit de se souvenir ou d’oublier, mais qu’elle est plutôt de savoir comment se souvenir et oublier pour aller de l’avant. Ils s’imprégneront de récits qui tentent de favoriser le rapprochement des protagonistes, d’ouvrir le sens qui est donné aux événements, de vivre avec le souvenir, plutôt que de vivre sans lui, ou contre lui.

Cette unité se construit autour de cours, magistraux ou enregistrés, d’experts et de témoignages qui prennent des formes extrêmement variées. Les participantes et les participants seront notamment invités à recueillir un récit et à interroger cette pratique.

UE 7. Défis environnementaux, migrations et justices transitionnelles

Une introduction aussi complète que possible à la question de la justice environnementale et de ses enjeux sera développée dans cette unité. Les différentes dimensions du contentieux environnemental (exploitation économique, catastrophes naturelles, crise climatique) seront analysées au départ de cas d’étude. Les participantes et les participants identifieront les acteurs impliqués et leurs rôles respectifs.

L’objectif de cette unité est de déterminer comment la méthodologie des justices transitionnelles peut être adéquate face à un contentieux sociétal complexe tant dans ses causes qu’au niveau des entités impliquées et des solutions à mettre en place.

Un jeu de rôle, lors des séances en ligne conduira les participantes et les participants à envisager des modes de résolution alternatifs de ces contentieux. Ils poursuivront cette analyse lors des cours en présentiel.

UE 8. Rédaction et accompagnement du mémoire 

La rédaction du mémoire ou d’un travail de fin de cycle permet aux participantes et aux participants d’approfondir une problématique précise afférente aux processus de justices transitionnelles. Ce mémoire peut prendre une forme artistique (telle danse, sculpture, peinture…) en accord avec le ou les promoteurs/promotrices.

Des séances de groupe et individuelles seront organisées afin d’accompagner le processus.

Présentation du programme à distance et des rencontres en ligne pour 2025 

UE 1 : Concept et définitions

Rencontres en lignes de 18h à 20h sur Teams (dès 17h30 pour celles et ceux qui le souhaitent)

  • Mardi 7 janvier 2025 – Présentation de la méthodologie et échange autour de la notion de justices transitionnelles – Échange avec Valérie Arnould à confirmer
  • Mardi 14 janvier 2025 – Rencontres après la projection du film The earth is blue as an orange avec la réalisatrice Irina Tsylik, Aude Merlin et Coline Maestracci
  • Mardi 21 janvier 2025 – Accompagnement collectif et individuel des dynamiques de groupe du Certificat en justices transitionnelles par Muriel Rozenberg et Sabine Finzi.

Cours enregistrés

  • Le point de vue des politologues – Dialogue entre Valérie Rosoux et Valérie Arnould.
  • Présentation par Fabian Salvioli de son mandat de Rapporteur spécial des Nations Unies sur la promotion de la vérité, de la justice et de la réparation (mise en ligne en mai 2023).
  • L’approche Bottom-Up présentée par Terry Savage
  • Présentation du contexte péruvien par Julie Guillerot

Films en ligne

  • Nuit et Brouillard d’Alain Resnais (1955)
  • The earth is blue as an orange d’Irina Tsylik (2021)

Articles de référence (lecture obligatoire)

  • Chapaux, « Les justices transitionnelles », J.T., vol. 21, n° 6901,2022, pp. 357-364.
  • Chaumont-M., « La concurrence des victimes, 20 ans plus tard », Témoigner. Entre histoire et mémoire, n° 129, 2019, pp. 38-48.

Pour celles et ceux qui veulent aller plus loin

Articles et ouvrages de référence

  • Andrieu et Lauvau G., « La justice transitionnelle à l’épreuve de la philosophie politique appliquée », in Andrieu K. et Lauvau G. (dir.), Quelles justices pour les peuples en transition ?, PUPS, 2014, pp. 7-23.
  • Turgis, « La justice transitionnelle un concept discuté », Les Cahiers de la Justice, vol. 3, n° 3, 2015, pp. 333-342.
  • Andrieu, « La politique de la justice transitionnelle : concurrence victimaire et fragmentation du processus en Tunisie », Les Cahiers de la Justice, vol. 3, n° 3, 2015, pp. 353-365.

Lectures suggérées

  • Alexievitch, « La guerre n’a pas un visage de femme », Paris, 10/18, 1985.
  • Dorfmann, « La jeune fille et la mort », Paris, Actes Sud, 1997.
  • Mac Cann, « Apeirogon », Paris, 10/18, 2020.


UE 2 : Vérité

Les rencontres du mardi de 18 à 20 heures via Teams

  • Mardi 28 janvier 2025 – Réalisation des travaux de groupe
  • Mardi 4 février 2025 – Échanges avec le réalisateur Alain Choquart du film Ladygrey (2015) et Terry Savage
  • Mardi 11 février 2025 – Mise en commun des travaux de groupe animée par Valérie Rosoux et Béatrice Chapaux
  • Mardi 18 février 2025 – Suivi de la question réflexive (séance optionnelle)

Cours enregistrés

  • Vidéo d’ASF Tunisie sur la situtation des justices transtionnelles en Tunisie
  • Théâtre et réconciliation au Burundi par Pierre Vincke et Philippe Laurent (avec possibilité de poser des questions lors de la deuxième séance en ligne).

Film en ligne

Ladygrey d’Alain Choquart (2015)

Articles et ouvrages de référence (lecture obligatoire)

  • Hazan, « Les Commissions vérité et réconciliation en Afrique : un laboratoire pour le meilleur et pour le pire. Le silence des collines dans l’est du Congo, la guerre tourne en boucle », Bruxelles, Couleur, 2022.
  • Rosoux, « Réconciliation post conflit : à la recherche d’une typologie », RIPC, vol. 22, n° 4, 2015, pp. 557-577.
  • Savage, « Chroniques — La justice dans le débat démocratique - Les commissions « vérité et réconciliation » : une nouvelle approche de la vérité », Les Cahiers de la Justice 2018/2, 323-340.
  • « Il est bien trop tôt pour dire que le Canada a eu un grand succès avec la Commission », 2020, interview de Wilson par JOSSELIN M.-L., disponible sur : https://www.justiceinfo.net/fr/45447-marie-wilson-trop-tot-pour-dire-canada-grand-succes-commission.html.

Lecture suggérée

  • Krog, « La douleur des mots», Paris, Actes sud, 2018.

UE 3 : Garanties de non-répétition

Les rencontres du mardi de 18 à 20 heures via Teams

  • Mardi 25 février 2025 – Échanges après la projection du film Les Justes Turcs, un trop long silencede Laurence d’Hondt et Romain Fleury (2020), rencontre avec la coréalisatrice Laurence d’Hondt, Pierre Vincke et Caroline Verbruggen et Yavuz Aydin
  • Mardi 4 mars 2025 – Séance sur le thème des garanties de non-répétition avec Fabrice Samyn et Florence Van De Putte
  • Mardi 11 mars 2025 – Séance avec Eric Ndushibandi - thématique à définir en focntion de l’actualité

Films

  • « Les Justes Turcs, un trop long silence» de Laurence d’Hondt et Romain Fleury (2020)

Cours enregistrés

  • Analyse du cas d’étude du Burkina Faso par Léon Dié Kassabo.
  • Décodage de la situation en Ukraine par Aude Merlin, interviewée par Philippe Andries.
  • Les questions de genre dans les processus transitionnels par Diane Bernard.
  • Les garanties de non-répétition envisagées par l’Institut Louis Joinet.

Articles et ouvrages de référence (lecture obligatoire)

  • Rumin, « Réformes institutionnelles et garanties de non-répétition », 2020, pp. 115-122 in Media4Peace, Département fédéral des affaires étrangères de Suisse, Ministère des affaires étrangères et européennes de France, Centre des Nations Unies pour les droits de l’homme et la démocratie en Afrique centrale (Cameroun).
  • Aydin Y., « Rompre le silence avec le tribunal pour la Turquie », Association syndicale des Magistrats, Justine n° 59, 2021, pp. 13-14.

Lectures suggérées

  • Al-Aswany, Le syndrome de la dictature, Paris,Actes Sud, 2020
  • et interview de l’auteur par Christian Chesnot sur France Culture, en 2020.
    • Altan, Je ne reverrai plus le monde, Paris, Actes-Sud, 2019.
    • Aktar C., Le malaise turc, Portet-sur-Garonne, Empreinte, 2020.

 

UE 4 : Responsabilité, poursuites et plurijuridisme

Les rencontres du mardi de 18 à 20 heures via Teams

  • Mardi 17 mars 2025 : Réflexion su les interactions possibles entre les sujets et thématiques de TFE avec Raphaël Steenberghe et Eleonora Frasca
  • Mardi 25 mars 2025 – Echanges après la projection D’Arusha à Arusha de Christophe Gargot et du film Une des mille collines de Bernard Bellefroid en présence des réalisateurs, de Thierry Cruvellier, Damien Scalia et Liliane Umubyeyi (à confirmer)
  • Mardi 1er avril 2025 – Conférence donnée par Gentil Kasongo et Pierre Vincke sur le thème des modes informels de justices transitionnelles.
  • Mardi 8 avril 2025 – Les amnisties par Fabián Salvioli

Film : D’Arusha à Arusha de Christophe Gargot (2006)

Cours enregistrés

  • Les crimes coloniaux par Jonas Sindani et Jérémiah Vervoort
  • La répression des violences sexuelles au Sud-Kivu par Maryse Alié et Aline Bahati
  • Vidéo sur le plurijuridisme par Pierre Vincke et Camille Kuyu.
  • La compétence universelle , vidéo d’animation de RCN-Justice & Démocratie
  • Les liens avec le droit humanitaire par Raphaëlvan Steenberghe et Olivier Dubois.

Articles de référence (lecture obligatoires) et sites de référence

  • David, « Agression, crimes de guerre, crimes contre l’humanité, génocide : de quoi s’agit-il ? », 22 avril 2022, disponible sur : https://www.justice-en-ligne.be/Agression-crimes-de-guerre-crimes
  • Leroy, « Pourquoi en Afrique, le droit refuse-t-il toujours le pluralisme que le communautarisme induit ? », Anthropologie et Sociétés, vol. 40, n° 2, 2016, pp. 25-42.
  • Scalia D., Génocidaire(s) : au cœur de la justice internationale pénale, Dalloz, 2022.

Articles et ouvrages de référence

  • Coste Vetro-H., « Plaidoyer contre l’oubli, À propos de L'affaire Collini, de Ferdinand von Schirach (2015), et Le labyrinthe au silence, de Giulio Riccianelli (2015) », Les Cahiers de la Justice, vol. 1, n° 1, 2016, pp. 157-164.
  • Dossier spécial, « Nuremberg, 75 ans après… », T., 2021.

Lectures suggérées

  • Von Schirach F., L’affaire Collini, Paris, Gallimard, 2019.

 

UE 5 : Réparations

Les rencontres du mardi 18 à 20 heures via Teams

  • Mercredi 16 avril 2025 – Séance avec Justine Lacroix dont la thématique précise sera déterminée en fonction de l’actualité.
  • Mardi 22 avril 2025 – Réalisation des travaux de groupe.
  • Mardi 29 avril 2025 - Le cas d’étude de la RDC et de l’Ouganda par Ezéchiel Amani et Pierre d’Argent.
  • Mardi 6 mai 2025 - Mise en commun des travaux de groupe organisée par Béatrice Chapaux et Valérie Rosoux.

Film : Colette d’Alice Doyard (2021)

Cours enregistrés

  • Le droit à la réparation dans la justice transitionnelle par Xavier Philippe.
  • Le travail de la Commission du Parlement Fédéral sur le passé colonial de la Belgique, interview de Pierre Vincke.

Articles de référence (lecture obligatoire) et sites de référence

  • D’Argent, P., Le droit de la responsabilité internationale – Examen des principes fondamentaux et directives.
  • Principes fondamentaux et directives concernant le droit à un recours et à réparation.
  • Résolution 60/147 (adoptée par l’Assemblée générale le 16 décembre 2005) - Principes fondamentaux et directives concernant le droit à un recours et à réparation des victimes de violations flagrantes du droit international des droits de l’homme et de violations graves du droit international humanitaire.
  • Gijs A-S., « Décoloniser pour “co-naître” » in Journal of Belgian History, LII, 2022, n°4 .

Site d’informations

Pour celles et ceux qui veulent aller plus loin

 

UE 6 : Commémorer

Les rencontres du mardi 18 à 20 heures via Teams

  • Mardi 17 juin 2025 – Échange avec Serge Avédikian, Alice Doyard et Aude Merlin après la mise en ligne du film Retour à Soloz de Serge Avédikian et Colette d’Alice Doyard.

Films en ligne

  • Retourner à Sölöz de Serge Avédikian (2020)

Cours enregistrés

  • Comment digérer un passé qui ne passe pas ? De Valérie Rosoux
  • Tchétchénie : la mémoire étouffée d’une histoire coloniale d’Aude Merlin
  • Le conflit du Haut-Karabakh à l’épreuve de la mémoire du génocide des Arméniens d’Anita Khachaturova et Pierre d’Argent
  • Approche artistique de Lucile Bertrand
  • Échanges de pratiques des Artisan·es en récits 

Articles de référence

  • Roptin, « Traumatisme et PTSD : une liaison dangeureuse. Entre utilité sociale et impasse clinique », Mémoires, vol. 72, n° 2, 2018, pp. 8-10.
  • Rosoux, « Mémoire », in Jeangène Wilmer J.-B. et Ramel F. (dir.), Dictionnaire de la guerre et de la paix, Paris, PUF, 2017, pp. 843-846.
  • Merlin, « Svetlana Alexievitch Femme-Polyphonie», C4, n° 231, 2017, pp. 41-43.

Pour celles et ceux qui veulent aller plus loin

  • https://www.memoires-en-jeu.com
    • Libérez la parole par le théatre, RCN Justice & Démocratie.
    • Sculptures, interview de Lucile Bertrand par Valerie Rosoux.
    • France Culture - Rithy Panh : rescapé de la répression du régime des Khmers rouges au Cambodge.
    • Rosoux, « Des ténèbres à l’optimisme – Comment faire du clair avec l’obscur ? », Mémoires en jeu, n°3, 2017, pp. 88-94.
    • Merlin, « Au cœur ou à la marge ? Les combattants et l’État abkhaze : de l’engagement armé à la légitimation symbolique »,Revue d’Études comparatives Est-Ouest, vol. 1, n° 1, 2021, pp. 63-102.
    • Gloriozova, « Mémoires et transmissions des guerres de Tchétchénie. Éléments pour une sociologie des souvenirs des vétérans russes », Revue d’Études comparatives Est-Ouest, vol. 1, n° 1, 2021.

Ouvrages de référence

  • Coquio, Le mal de vérité ou l’utopie de la mémoire, Paris, Armand Colin, 2015.
  • Green, Réparer le monde. La littérature française face au XXIème siècle, Paris, Corti, 2019.
  • Watthee-Delmotte M., Dépasser la mort, Arles, Actes Sud, 2019.

Lectures suggérées

  • Appelfeld,Histoire d’une vie, Paris, Editions de l’Olivier, 2020.
  • ElAswany, J’ai couru vers le Nil, Arles, Actes Sud, 2021.
  • Interview : https://www.youtube.com/watch?v=JL5fo_o7sQk
  • Mann K., Le Tournant. Histoire d’une vie, Arles, Actes Sud, 2008.
  • MinouiLes Passeurs de livres de Daraya. Une bibliothèque secrète en Syrie, Paris, Seuil, 2017.
  • Vincke, Les crocodiles dorment le jour, Paris, Saint-Honoré, 2022.

 

UE 7 : Défis environnementaux, migrations et justices transitionnelles

Les rencontres du mardi 18 à 20 heures via Teams

  • Mardi 13 mai 2025 – Thématique déterminée en fonction de l’actualité.

Films en ligne : Io Capitano de Matteo Garrone (2023).

Cours enregistrés

  • Diasporas et justices transitionnelles par Jack Mangala.
  • Trajectoires migratoires et justices transitionnelles par Sylvie Sarolea.
  • Justices transitionnelles et contentieux climatique - Rencontre entre Sylvie Sarolea et Matthias Pettel.
  • La réponse des acteurs institutionnels aux crises écologiques par Marie Courtoy et Bertin Nalukoma.

Articles de référence (lecture obligatoire)


UE 8 : Rédaction et accompagnement du TFE

Cours enregistrés

  • Approche méthodologique par Hélène Gribomont et Trésor Maheshe.

Documents de référence 

Quelques conseils en matière de références bibliographiques par B. Rihoux.

 

Programme des cours en présentiel du 19 mai au 10 juin 2025

N.B : Les cours en présentiel pour 2025 auront lieu du 19 mai au 10 juin 2025.

(Programme provisoire à la date du 28/06/2024)

Lundi 19 mai 2025 Mardi 20 mai 2025

Mercredi 21 mai 2025
Africa Museum

Jeudi 22 mai 2025 Jeudi 22 mai 2025
9h30-12h30 9h30-12h30 10h-13h 10h-13h 10h-13h

Suivi des dynamiques de groupe

S. Finzi et M. Rozenberg

 

Les chemins de la mémoire

Valérie Rosoux

(UE 6) 

Décolonialité des musées

Christine Bluard et François Makanga

 (UE 6)

Intitulé à définir en fonction de l’actualité

Pierre Hazan

(UE 3)

Méthodes de travail des commissions de vérité

Xavier Philippe et Terry Savage

(UE 2)

14h30-17h30 14h30-17h30 14h30-17h30 14h30-17h30 14h30-17h30

Le rôle des diasporas dans les transitions

Jack Mangala

(UE 7)

Réconciliation

Valérie Rosoux

(UE 2)

Décoloniser pour connaître ?

Intervenant·e à confirmer

(UE 5)


La place des victimes dans les processus de justices transitionnelles

Stephan Parmentier

(UE 1)

 Développement et genre – Approches critiques

Elena Aoun et Florence Degavre

(UE 3)

      18h-21h
Leçon inaugurale suivie d’une réception dînatoire
 
     

L’évolution des justices transitionnelles

Fabián Salvioli

(UE 1)

 

 

Lundi 26 mai 2025 Mardi 27 mai 2025 Mercredi 28 mai 2025 Jeudi 29 mai 2025 Vendredi 30 mai 2025
9h30-12h30 9h30-12h30 9h30-12h30 FÉRIÉ 9h30-12h30

Questions environnementales et migrations

Jean-Yves Carlier

(UE 3)

La parole aux accusés

Damien Scalia

(UE 4)

Écriture de l’autre, écriture de soi en période de transition

Béatrice Chapaux et Gilles Collard

(UE 6)



Au-delà du mythe colombien et mexicain

Sergio Coronado et Julie Guillerot (sous réserve)

(UE 5)

14h30-17h30 14h30-17h30 14h30-17h30   14h30-17h30

Réparations

Fabián Salvioli et Pierre d’Argent (à confirmer)

(UE 5)

Environnement et JT

(à confirmer)

(UE 7)

Plurijuridisme

Camille Kuyu et Pierre Vincke

(UE 4)

Deux ateliers sur le thème : écrire, filmer en période de transition

Thierry Cruvellier,  Bénédicte Liénard

(UE 6)

 

Lundi 2 juin 2025 Mardi 3 juin 2025 Mercredi 4 juin 2025 Jeudi 5 juin 2025 Vendredi 6 juin 2025
9h30-12h30 9h30-12h30 9h30-12h30 9h30-12h30 9h30-12h30

Juridictions internationales et juridictions mixtes

Thierry Cruvelier et Xavier-Jean Keita (à confirmer)

(UE 4)

L’effondrement de l’Union Soviétique et ses conséquences - Analyse d’un cas d’étude

Aude Merlin

(UE 3)

Les commissions vérité

Mustapha Hadji (à confirmer)

(UE 2)

Le point de vue des philosophes

Thomas Berns

(UE 1)

Réparations collectives/individuelles

Magali Bessone et Kelly Picard

(UE 5)

14h30-17h30 14h30-17h30 14h30-17h30 14h30-17h30 14h30-16h

Les juridictions nationales et la compétence universelle

Maryse Alié et Aline Bahati Cibambo

(UE 4)

Analyse d’un cas d’étude déterminé en concertation avec les participantes et participants

Thierry Cuvelier

(UE 1)

Récits de vie – Rencontre avec les participantes et participants au départ de leurs travaux

Béatrice Chapaux, Sylvie Saroléa et Marichela Vargas
Voix : Michèle Nguyen

(UE 7)

Échanges au départ du film « Juste un mouvement » de Vincent Meessen

Serigne Leye et Vincent Meessen

(UE 3)

Présentation du programme des Alumni – Renforcement des réseaux

Serigne Leye et Noëmie Martin

 

        16h-17h30
       

Suivi des dynamiques de groupe

Sabine Finzi et Muriel Rozenberg

 

Lundi 9 juin 2025 Mardi 10 juin 2025
FÉRIÉ 9h30-17h30
 

Évaluations

Oral de 20 min avec le jury autour des justices transitionnelles, puis entretien de 20 min avec Noëmie Martin sur votre évaluation de la formation

03/ Conditions d'admission

 

Pour être admis·e, il faut avoir finalisé un Baccalauréat en art, en coopération internationale, en droit, en communication, en histoire, en journalisme, en sciences politiques, etc.), avoir un intérêt pour la résolution des conflits ainsi que la manière dont une société conçoit et organise une transition démocratique et/ou être impliqué·e dans un secteur professionnel en lien avec l’un des domaines des justices transitionnelles, disposer d’une expérience pertinente, être intéressé·e par une analyse globale et interdisciplinaire et avoir le souhait de travailler et réfléchir en groupe, avec des personnes aux parcours variés et issues de disciplines différentes, sur la question des justices transitionnelles.

04/ Informations complémentaires

 

Date de début de la formation : du 7 janvier 2026 au 7 juillet 2026

Nombre de bourses disponibles : 12

Durée de la formation : 6 mois

Langue de l'enseignement : français

05/ Établissement(s) organisateur(s)

 

Établissements :

  • Université libre de Bruxelles
  • Université catholique de Louvain
  • RCN Justice & Démocratie

Responsable académique :

  • Béatrice Chapaux
  • Sylvie Sarolée
  • Damien Scalia

06/ Personne(s) de contact

Pour des informations sur le contenu du cours :

Béatrice Chapaux
UCLouvain
E-mail : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 

Actualités

logo DGD soutien

Actualités