La situation professionnelle des chercheur•e•s

  • +
  • PRIX DU COMITÉ FEMMES ET SCIENCES

    L'appel 2021 est ouvert.

    Date limite : 10 mai 2021.

    Découvrez les conditions d'éligibilité !

    +
  • WEBINAIRE « GENRE ET COVID-19 »

    Mise à l'honneur des travaux lors du webinaire du 11 février 2021 à l’occasion de la Journée internationale des femmes et des filles de science, initiée

    +
  • ENSEIGNEMENT

    Prix Philippe Maystadt...

    ... Lancement de la 2e édition du « Prix Philippe Maystadt pour l’enseignement de demain » !

    +
  • 1
  • 2
  • +
  • PRIX DU COMITÉ FEMMES ET SCIENCES

    L'appel 2021 est ouvert.

    Date limite : 10 mai 2021.

    Découvrez les conditions d'éligibilité !

    +
  • WEBINAIRE « GENRE ET COVID-19 »

    Mise à l'honneur des travaux lors du webinaire du 11 février 2021 à l’occasion de la Journée internationale des femmes et des filles de science, initiée par l’UNESCO et ONU-Femme en 2015.

    +
  • 1

Le mentoring dans le monde académique : conceptualisation et conception d'un prototype.

Les membres de ce groupe de travail consacré à la situation professionnelle des chercheur•e•s se sont penchés sur la question du "mentoring" examinée sous ses différents aspects.
Dans le but de soutenir chaque institution dans sa réflexion et la mise en œuvre d’une telle politique, ils ont organisé à l’ARES une session de travail, le 31 mai 2017, sous le titre "Le mentoring dans le monde académique : conceptualisation et conception d'un prototype".

Lors de cette rencontre, deux chercheures ont présenté leurs travaux :

  • Hélène Adam est formatrice de professionnels de l'éducation dans le cadre d'un projet européen. En 2016, lors de son master en sciences de l'éducation, elle se spécialise sur la question de genre et le mentoring comme outil de lutte contre la désertion des femmes dans les carrières scientifiques. Aujourd'hui, Hélène est également active dans le domaine de la plongée sous-marine où elle partage son expérience pédagogique des techniques de formation.
  • Caroline Vincke est professeure à l'UCL, où elle enseigne l'écologie forestière et la technologie du bois à la Faculté des Bioingénieurs. Spécialisée en éco-hydrologie forestière, elle étudie les conséquences de la disponibilité en eau sur la croissance et la santé des arbres. En parallèle, elle contribue à des recherches et des actions en lien avec la question du genre dans les carrières scientifiques et académiques.

Leur présentation est disponible ici.

 

Actualités