Presse

L’enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles devrait élargir son offre d’études dès septembre 2017. Vingt-six habilitations à organiser un programme d’études diplômantes viennent d’être proposées par l’ARES au Gouvernement de la Fédération. La plupart devraient s’ouvrir dès la rentrée 2017-2018, une fois acceptés par le Gouvernement et par le Parlement. Treize des formations proposées sont aujourd’hui inédites en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Les recteurs des 6 universités et les autorités de l’ICHEC Brussels Management School, de la Haute École Léonard de Vinci, de La Cambre, du FRS-FNRS et de l’ARES prennent part à la visite d’État au Japon, du 10 au 15 octobre. Avec 25 représentants et la signature d’accords de coopération à la clé, il s’agit de la plus importante participation de l’enseignement supérieur et de la recherche en Fédération Wallonie-Bruxelles à une visite d’État.

Le Conseil d’orientation de l’ARES a tenu sa séance inaugurale ce jeudi 15 septembre 2016. Il a élu son président, Marcel Miller, Managing Director Alstom Benelux, désigné pour cinq ans, et jeté les bases de son fonctionnement. Ses travaux accompagneront l’ARES dans sa mission de pilotage de l’enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles. Ils porteront principalement sur l’adéquation de notre enseignement supérieur aux réalités de terrain et aux enjeux d’avenir.

Pour pouvoir s’inscrire aux études de médecine ou de dentisterie en Fédération Wallonie-Bruxelles, 2642 étudiants ont passé cette année le test d’orientation du secteur de la santé (TOSS). Ils pouvaient présenter l’épreuve, obligatoire mais non contraignante, le 4 juillet et/ou le 5 septembre. La participation est globalement stable, et la maitrise des matières évaluées reste du même ordre de grandeur que lors des années précédentes.

Actualités
Actualités