INTERNATIONAL

International
© ULg - M. Houet

Une ouverture au monde et sur le monde

Inscrivant la dimension internationale au cœur des missions de l’enseignement supérieur, l’ARES contribue à l’internationalisation des établissements d’enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles en les soutenant dans le développement et dans la mise en œuvre de leurs stratégies, d'activités et de projets internationaux, en renforçant leur visibilité et leur attractivité dans le monde.

L’internationalisation : un procesus de changement au cœur des missions de l’enseignement supérieur

Mobilité étudiants, crédits ECTS, réseaux européens et internationaux, cotutelles de thèse, masters conjoints, programmes en langue étrangère, professeurs invités, colloques internationaux, écoles d’été, processus de Bologne… L’internationalisation est au cœur des missions de l’enseignement supérieur.

Même si la mobilité et la dimension internationale existent depuis la création des premières universités européennes, jusqu’à la fin des années 80, l’internationalisation était essentiellement perçue comme un « luxe » dans l’enseignement supérieur. Avec la construction européenne, le processus de Bologne, le développement des technologies de l’information et de la communication, la globalisation de nos sociétés, mais aussi la mobilité accrue grâce à des programmes européens tels qu’« Erasmus », l’internationalisation s’est vue renforcée pour devenir aujourd’hui incontournable dans l’enseignement supérieur.

L’internationalisation est avant tout un processus de changement qui doit se refléter dans les trois grandes missions de l’enseignement supérieur : enseignement, recherche et service à la collectivité.

Et en Fédération Wallonie-Bruxelles ?

Les établissements d’enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles s’inscrivent définitivement dans ce processus dynamique qu’est l’internationalisation. Quelques exemples ?

  • Nos établissements accueillent près de 20% d’étudiants étrangers et plus de 40 % de doctorants étrangers.
  • Plus de 55 % des publications scientifiques sont copubliés avec des chercheurs étrangers.
  • Près de 20 % des membres du personnel académique ou scientifique sont étrangers.
  • De nombreux programmes conjoints (dont des masters et doctorats « Erasmus Mundus ») ont été développés, des programmes de cours en anglais, en néerlandais, en espagnol, en allemand sont offerts, etc.


Notre rôle ?

Afin de contribuer à l’internationalisation des établissements d’enseignement supérieur, l’ARES poursuit son action dans deux domaines spécifiques :

  • Le soutien aux établissements d’enseignement supérieur dans leurs stratégies, actions et projets d’internationalisation
  • Le renforcement de l’attractivité, la promotion et la visibilité des établissements d’enseignement supérieur dans le monde

 

EN SAVOIR + : contactez Kevin Guillaume - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Actualités