DÉVELOPPEMENT DURABLE

Pour sensibiliser son personnel à l’utilisation des modes actifs pour ses déplacements domicile-travail, l’Université de Liège prête à son personnel des vélos à assistance électrique.

Une initiative régionale

En 2012, l’Université de Liège a rejoint, en tant qu’entité pilote, l’opération « Tous vélo-actifs » lancée par le Service Public de Wallonie (SPW). Cette opération vise à encourager l’utilisation du vélo pour les déplacements domicile travail. Dans ce cadre, le SPW a lancé en 2013 un appel à candidatures en vue de développer et de promouvoir le vélo à assistance électrique, une opportunité que l’Université a immédiatement saisie afin de sensibiliser encore davantage son personnel aux modes actifs pour ses déplacements.

Une allternative adaptée au site universitaire

Pour arpenter les reliefs vallonnés de l’agglomération liégeoise, le vélo à assistance électrique apparaît en effet comme une réelle alternative à l’automobile. À l’aide du subside régional obtenu, l’Université a pu en acquérir quatre en septembre 2014 et les prêter aux membres du personnel. Le lancement du projet s’est fait par le biais d’une campagne de communication, via les canaux internes de l’Université, sa revue mensuelle « Le 15ème jour du mois », ainsi que sur le site web de l’institution. Un nouvel appel à candidats a été lancé en novembre 2015. Les participants sélectionnés ont pu ensuite profiter de cette solution de mobilité moderne pour une période limitée à quatre semaines environ, afin que le plus grand nombre de demandeurs puisse profiter de l’expérience.

Des utilisateurs très satisfaits

À la fin de la période de prêt, l’utilisateur est invité à compléter un questionnaire de satisfaction. Les résultats obtenus montrent une réelle adhésion pour le concept : sur 25 participants, 24 ont accordé une note de 4/5 ou 5/5 à la question suivante : « après cette expérience, comment évaluez vous votre plaisir à être un cycliste régulier ? » (5/5 signifiant « très satisfaisant »). Les participants apprécient le confort de ce mode de déplacement qui permet d’éviter les embouteillages et de stabiliser les temps de déplacement. Ils soulignent également les bienfaits de l’effort physique sur la santé et l’humeur, ainsi que l’économie réalisée. Un tiers d’entre eux ont fait l’acquisition d’un vélo à assistance électrique à l’issue du prêt.
En outre, ces témoignages d’usagers contribuent à identifier les améliorations potentielles des voiries pour les cyclistes, une question régulièrement traitée par des contacts réguliers avec les autorités communales et régionales compétentes en la matière.

Un projet bénéfique pour les institutions

L’Université de Liège dédie des ressources humaines et financières à la gestion administrative du projet. D’un point de vue logistique et technique, elle a profité d’une collaboration entamée en 2012 avec l’atelier vélo Intégrasport ASBL qui fournit aux usagers les explications nécessaires au fonctionnement du vélo, ou leur propose une aide en cas de difficulté. L’atelier assure également une gestion continue et durable du projet. Cet investissement est relativement léger au regard des avantages économiques, énergétiques et sociaux qu’il génère, sans oublier l’effet bénéfique sur l’image de l’institution.

 

Actualités
Actualités