Migration internationale et développement. Les migrations peuvent-elles contribuer au développement? Construction de capacités locales pour faire face aux impacts des migrations: approche comparative urbaine - rurale en Equateur

Les migrations internationales sont devenues un élément majeur des réalités latino-américaines. En particulier, l'Equateur est actuellement le pays avec l'indice migratoire le plus fort de la région andine : au cours des huit dernières années, environ 8% de la population (représentant 20% de la population active) a quitté le pays.

Les migrations internationales sont un processus complexe et multidimensionnel qui exige des recherches approfondies et des programmes de formation à long terme adaptés aux réalités locales et régionales. La plupart des recherches sur les processus migratoires ont privilégié principalement leur dimension économique (envoi de fonds), et ont négligé leur relation avec d’autres dimensions tout aussi importantes comme les dimensions sociales, culturelles, ou politiques qui accompagnent ce phénomène.

Le présent projet vise à renforcer une formation adaptée aux spécificités de l’impact des migrations internationales sur le développement local (urbain et rural) en Equateur à partir d’une approche interdisciplinaire et multidimensionnelle.

Le programme de recherche proposé réalisera deux études de cas, l’une dans une commune urbaine et l’autre dans une commune rurale. Une formation interdisciplinaire à destination des étudiants et des chercheurs équatoriens est prévue dans les thèmes de la migration et du développement. Deux doctorats seront réalisés.

La société civile sera impliquée à différents niveaux du projet. Des formations, des séminaires, des tables rondes seront organisés afin de vulgariser les résultats de la recherche au profit d’un large public.

Enfin, le projet soutiendra un fonds de formation d’initiatives économiques à destination des anciens migrants de retour au pays.

Informations supplémentaires

  • Pays: Équateur
  • Région: Amérique latine & Caraïbes
  • Coordonnateur Nord: Isabel YEPEZ DEL CASTILLO, UCL
  • Coordination en Belgique: UCLouvain
  • Partenaires locaux:

    Gioconda HERRERA Facultad Latinoamericana de Ciencias Sociales (FLACSO) - Jeanine ANDERSON Pontificia Universidad Catolico del Peru

  • Secteur: 130 - Politique en matière de population/santé et fertilité
  • Sous-secteur: 13010 - Population policy and administrative management
  • Type d'intervention: Recherche & formation
  • Date de démarrage: mardi, 01 septembre 2009
  • Date de fin: dimanche, 31 août 2014
  • Budget: 374.646,90 €

Chimborazo.
Équateur ,

Rechercher un projet

logo DGD soutien

Actualités
Actualités