Enseignement

  • #BELIND2017 : La coopération académique et scientifique entre la Fédération Wallonie-Bruxelles et l'Inde, un enjeu d'avenir

    La coopération académique et scientifique avec les institutions indiennes reste aujourd’hui encore assez limitée. Si des collaborations scientifiques existent déjà, notamment dans les domaines des sciences économiques et de gestion, de la logistique, de l’environnement, de la santé ou encore du tourisme, la visite d’État en Inde offre une opportunité unique de la développer.

  • 200 boursiers de 16 pays en développement officiellement accueillis dans les établissements d'enseignement supérieur en présence du ministre Alexander De Croo

    Chaque année, l'ARES octroie 150 bourses de master et 70 bourses de stage à des ressortissant·e·s de pays en développement dans le cadre du volet académique francophone de la Coopération belge. Pour pouvoir être retenu·e·s parmi les quelque 3500 candidatures introduites, ils et elles doivent notamment témoigner d'une occupation professionnelle de minimum deux ans qu'ils et elles viennent compléter en Belgique avec l'objectif de mettre les compétences acquises au service du développement de leur pays. Quelque 200 d'entre elles et eux sont accueilli·e·s ce 27 octobre 2017 à Gembloux Agro-Bio Tech, en présence du recteur Albert Corhay et du ministre de la Coopération au développement, Alexander de Croo.

  • 200 boursiers de 16 pays en développement officiellement accueillis dans les établissements d'enseignement supérieur en présence du ministre Alexander De Croo

    Chaque année, l'ARES octroie 150 bourses de master et 70 bourses de stage à des ressortissant·e·s de pays en développement dans le cadre du volet académique francophone de la Coopération belge. Pour pouvoir être retenu·e·s parmi les quelque 3500 candidatures introduites, ils et elles doivent notamment témoigner d'une occupation professionnelle de minimum deux ans qu'ils et elles viennent compléter en Belgique avec l'objectif de mettre les compétences acquises au service du développement de leur pays. Quelque 200 d'entre elles et eux sont accueilli·e·s ce 27 octobre 2017 à Gembloux Agro-Bio Tech, en présence du recteur Albert Corhay et du ministre de la Coopération au développement, Alexander de Croo.

  • 14.11.17 - MIDIS / enseignement - L’enseignement en anglais… opportunité, nécessité ou menace ?

    La dimension linguistique – en particulier l’organisation de programmes en anglais – occupe une place de plus en plus importante dans les stratégies d’internationalisation des établissements d’enseignement supérieur. La langue est effectivement perçue comme essentielle en termes d’attractivité internationale des étudiants, des chercheurs et enseignants. Mais de nombreux défis se posent, lesquels vont bien au-delà des relations internationales.

  • Enseignement supérieur 2030 : Préparer l’avenir plutôt que le prévoir. Rapport du Collège d'experts extérieurs

    Comment l’enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles peut-il se préparer pour l’horizon 2030 ? C’est sur cette question qu’a planché le collège d’experts extérieurs mandaté par l’ARES en mars 2016. Leurs travaux ont été conduits en duo par le français Jean-Pierre Finance, ex-président de la Consférence des présidents d'université (CPU) et recteur honoraire de l’Université Henri Poincaré de Nancy, et par le recteur de l’Université de sciences appliquées de Mannheim (Allemagne), Dieter Leonhard. Quelles sont leurs conclusions ? Ils nous livrent leurs principaux éléments d’analyse et dévoilent plusieurs aspects des 18 mesures proposées pour « faire face aux enjeux de demain ». 

  • ARES hosts a Fulbright US-EU networking meeting on the internationalization of higher education

    What have been the most important developments regarding the internationalization of higher education in Europe and in the US in the last 10 to 15 years?  What are the main challenges? These questions will be at the heart of a special networking meeting hosted by ARES on 19 October for the Fulbright Commissions in France and Germany. The event will bring together representatives form US HEIs and from both French- and Dutch-speaking Belgium, along with representatives of EU institutions and organizations. 

  • L’Institut de promotion des formations sur l’islam est lancé

    Le lancement de l’Institut de promotion des formations sur l’islam a eu lieu le 16 octobre dernier. Cet Institut est né à l’issue des travaux de la commission chargée, en 2015, par le ministre Jean-Claude Marcourt de favoriser un islam de Belgique en Fédération Wallonie-Bruxelles. Un islam qui soit adapté au contexte démocratique belge et européen. Principal objectif : promouvoir la formation, dans une optique d’ouverture à toutes et tous.

  • 10.11.17 - JOURNÉE D'ÉTUDE / La conduite du changement

    L'Agence pour l'évaluation de la qualité de l'enseignement supérieur (AEQES) organise une journée d'étude dédiée au thème de "La conduite du changement". Cette journée aura lieu le 10 novembre 2017 et se déroulera à la faculté d'agronomie de l'Université de Liège située à Gembloux.

  • L'expertise américaine au service de l'inclusion des réfugiés et des migrants dans l'enseignement supérieur

    Durant les trois prochaines semaines, Victoria Kelberer prend ses quartiers à l’ARES. Spécialiste américaine des questions d'inclusion des réfugiés dans l'enseignement supérieur, sa mission est sponsorisée par la Commission Fulbright. Objectif : soutenir les établissements d’enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles dans le développement et la mise en œuvre d’initiatives en faveur des réfugiés et des migrants.

  • 20 ans de soutien des universités de la Fédération Wallonie-Bruxelles au Rwanda

    Les universités de la Fédération Wallonie-Bruxelles et l’Université du Rwanda marquent ce vendredi 6 octobre les 20 ans d’un partenariat de long terme entamé au lendemain du génocide de 1994 avec le soutien de l’ARES et de la Coopération belge. Leurs collaborations ont jusqu’ici significativement contribué au relèvement de l’Université du Rwanda. Elles se poursuivront au moins jusqu’en 2021.

  • 20 ans de soutien des universités de la Fédération Wallonie-Bruxelles au Rwanda

    Les universités de la Fédération Wallonie-Bruxelles et l’Université du Rwanda marquent ce vendredi 6 octobre les 20 ans d’un partenariat de long terme entamé au lendemain du génocide de 1994 avec le soutien de l’ARES et de la Coopération belge. Leurs collaborations ont jusqu’ici significativement contribué au relèvement de l’Université du Rwanda. Elles se poursuivront au moins jusqu’en 2021.

  • 12.10.17 - TABLE-RONDE / Economists and the challenge of reality

    Dans le cadre du 20ème anniversaire du "Specialized master in international and developments economics", l'Université de Namur organise une table-ronde sur le thème "Economists and the challenge of reality".

  • 27.10.17 - FORUM / Enseignement supérieur inclusif : réflexion... Action !

    En accueillant les étudiant·e·s à besoins spécifiques, l’enseignement supérieur doit aussi d'être en mesure d'apporter des réponses concrètes aux questions posées par leur pleine participation à toutes les activités de la vie académique. Le Centre d'études et de formation pour l'éducation spécialisée et inclusive (CEFES-In) et le Département des services à la communauté de l'ULB donnent rendez-vous le 27 octobre prochain, à Bruxelles, à l'ensemble des acteurs et actrices de l'inclusion dans l'enseignement pour débattre de la question et formuler des propositions d'actions à entreprendre.

  • L’ARES condamne toute forme d’exploitation de la détresse des étudiant•e•s et soutient les initiatives visant à interdire la campagne de RichMeetBeautiful

    Réunie en Conseil d'administration ce mardi 26 septembre 2017, l'ARES annonce soutenir toutes les initiatives visant à lutter et à interdire les campagnes d'incitation à la prostitution étudiante. Outre l'abus de faiblesse dont se rendent coupables les annonceurs tels que RichMeetBeautiful, elle dénonce la banalisation d'un phénomène qui n'est pas nouveau et persiste à inquiéter le secteur de l'enseignement supérieur.

  • L’ARES condamne toute forme d’exploitation de la détresse des étudiant•e•s et soutient les initiatives visant à interdire la campagne de RichMeetBeautiful

    Réunie en Conseil d'administration ce mardi 26 septembre 2017, l'ARES annonce soutenir toutes les initiatives visant à lutter et à interdire les campagnes d'incitation à la prostitution étudiante. Outre l'abus de faiblesse dont se rendent coupables les annonceurs tels que RichMeetBeautiful, elle dénonce la banalisation d'un phénomène qui n'est pas nouveau et persiste à inquiéter le secteur de l'enseignement supérieur.

  • Le nombre de lauréats à l'examen d'entrée en sciences médicales et dentaires porté à 696

    55 candidat·e·s supplémentaires ont été déclaré·e·s en réussite ce jeudi par le Jury de l'examen d'entrée aux études en sciences médicales et dentaires en Fédération Wallonie-Bruxelles du 8 septembre 2017. Au terme de cette délibération, le nombre de lauréat·e·s de l’examen est porté de 641 à 696 et le taux de réussite à l'épreuve de 18,47 % à 20,04 %.

  • Le nombre de lauréats à l'examen d'entrée en sciences médicales et dentaires porté à 696

    55 candidat·e·s supplémentaires ont été déclaré·e·s en réussite ce jeudi par le Jury de l'examen d'entrée aux études en sciences médicales et dentaires en Fédération Wallonie-Bruxelles du 8 septembre 2017. Au terme de cette délibération, le nombre de lauréat·e·s de l’examen est porté de 641 à 696 et le taux de réussite à l'épreuve de 18,47 % à 20,04 %.

  • 641 candidat·e·s ont réussi le 1er examen d'entrée en médecine et dentisterie en Fédération Wallonie-Bruxelles

    Au terme de la délibération du 1er examen d'entrée aux études en sciences médicales et en sciences dentaires en Fédération Wallonie-Bruxelles, 18,47 % des participant·e·s à l'épreuve, qui s'est déroulée le 8 septembre 2017 dans 3 palais de Brussels Expo, ont été proclamé·e·s lauréat·e·s par le Jury. Les candidat·e·s peuvent prendre connaissance de leur succès ou non à l’épreuve via leur compte en ligne. Ils peuvent également y consulter leurs résultats détaillés et, pour les 641 lauréat·e·s, télécharger l'attestation de réussite qui leur permettra de finaliser leur inscription en médecine ou en dentisterie.

  • 641 candidat·e·s ont réussi le 1er examen d'entrée en médecine et dentisterie en Fédération Wallonie-Bruxelles

    Au terme de la délibération du 1er examen d'entrée aux études en sciences médicales et en sciences dentaires en Fédération Wallonie-Bruxelles, 18,47 % des participant·e·s à l'épreuve, qui s'est déroulée le 8 septembre 2017 dans 3 palais de Brussels Expo, ont été proclamé·e·s lauréat·e·s par le Jury. Les candidat·e·s peuvent prendre connaissance de leur succès ou non à l’épreuve via leur compte en ligne. Ils peuvent également y consulter leurs résultats détaillés et, pour les 641 lauréat·e·s, télécharger l'attestation de réussite qui leur permettra de finaliser leur inscription en médecine ou en dentisterie.

  • Examen d’entrée : épreuve sélective, mais transparente

    Le site de Brussels Expo ouvrait ses portes ce vendredi 8 septembre 2017 dès 7h aux candidat·e·s à la première édition de l’examen d’entrée aux études en sciences médicales et en sciences dentaires en Fédération Wallonie-Bruxelles. Les taux de réussite à l’épreuve, programmée entre 9h30 et 17h, seront connus dans les tout prochains jours.

  • 3 471 candidat·e·s au 1er examen d’entrée en médecine et dentisterie en Fédération Wallonie-Bruxelles

    La première édition de l’examen d’entrée aux études en sciences médicales et en sciences dentaires en Fédération Wallonie-Bruxelles s’est tenue ce vendredi 8 septembre 2017. Réuni·e·s dans 3 palais de Brussels Expo pour la journée d’examen, 3 471 candidat·e·s ont effectivement pris part à l’épreuve. Les résultats seront annoncés dans les tout prochains jours.

  • 3 471 candidat·e·s au 1er examen d’entrée en médecine et dentisterie en Fédération Wallonie-Bruxelles

    La première édition de l’examen d’entrée aux études en sciences médicales et en sciences dentaires en Fédération Wallonie-Bruxelles s’est tenue ce vendredi 8 septembre 2017. Réuni·e·s dans 3 palais de Brussels Expo pour la journée d’examen, 3 471 candidat·e·s ont effectivement pris part à l’épreuve. Les résultats seront annoncés dans les tout prochains jours.

  • 1 118 non-résidents tirés au sort pour accéder à 6 filières contingentées de l’enseignement supérieur

    Les étudiant·e·s ne résidant pas en Belgique autorisé·e·s à s’inscrire dans six des filières médicales et paramédicales contingentées de l’enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles ont été sélectionné·e·s ce vendredi 25 aout 2017 par tirage au sort. Sur un total de 3 819 demandes, seuls 1 118 étudiant·e·s pourront entamer le bachelier convoité. Ils et elles avaient en moyenne environ une chance sur trois d’être sélectionné·e·s.

  • Examen d’entrée : Ne vous y prenez pas à la dernière minute !

    Passé le mardi 1er aout 23h59, s’inscrire à l’examen d’entrée en médecine et dentisterie ne sera plus possible. Les candidat·e·s sont invité·e·s à entamer leurs démarches avant ce délai, et suffisamment à l’avance que pour être en mesure de fournir les documents requis pour finaliser leur inscription en ligne. Sans inscription valable, passer l’examen et, par conséquent, s’inscrire en médecine ou en dentisterie ne sera pas possible.

  • Examen d’entrée : ne vous y prenez pas à la dernière minute

    Vous envisagez des études en médecine ou en dentisterie et, donc, de présenter l'examen d'entrée du 8 septembre ? Ne tardez pas à vous y inscire ! Passé le mardi 1er aout 23h59, l'inscription ne sera plus possible. Les candidat·e·s sont invité·e·s à entamer leurs démarches avant ce délai, et suffisamment à l’avance que pour être en mesure de fournir les documents requis pour finaliser leur inscription en ligne. Sans inscription valable, passer l’examen et, par conséquent, s’inscrire en médecine ou en dentisterie ne sera pas possible.

  • Résultats pour les participant·e·s au 1er test d’orientation aux études en médecine vétérinaire

    Les candidat·e·s aux études de premier cycle en médecine vétérinaire en Fédération Wallonie-Bruxelles passaient, le 5 juillet dernier, la toute première édition du TOSS « vétés » (test d’orientation du secteur de la santé). Sur 567 inscrit·e·s, ils et elles sont 502 à l’avoir présenté. Ce test d’évaluation est un passage obligé pour être autorisé·e à s’inscrire. Celles et ceux qui ne l’ont pas encore passé peuvent le présenter le 6 septembre prochain.

  • Les inscriptions à l’examen d’entrée en médecine et dentisterie ouvertes jusqu’au 1er aout

    Les candidat·e·s aux études de premier cycle en sciences médicales ou en sciences dentaires en Fédération Wallonie-Bruxelles peuvent désormais s’inscrire à l’examen d’entrée programmé le vendredi 8 septembre. Les inscriptions à l’épreuve se font exclusivement en ligne depuis le site web de l’ARES. Elles sont ouvertes jusqu’au mardi 1er aout.

  • Les inscriptions à l’examen d’entrée en médecine et dentisterie ouvertes jusqu’au 1er aout

    Les candidat·e·s aux études de premier cycle en sciences médicales ou en sciences dentaires en Fédération Wallonie-Bruxelles peuvent désormais s’inscrire à l’examen d’entrée programmé le vendredi 8 septembre. Les inscriptions à l’épreuve se font exclusivement en ligne depuis le site web de l’ARES. Elles sont ouvertes jusqu’au mardi 1er aout.

  • Passer le TOSS : une obligation pour accéder aux études de vétérinaire

    Les modalités d’accès aux études de vétérinaire changent en 2017. Le test d'orientation du secteur de la santé (TOSS), autrefois réservé aux candidats aux études en médecine et dentisterie, s’appliquera, dès cette année, uniquement à celles et ceux qui souhaitent entamer des études en sciences vétérinaires. Avoir passé le test sera obligatoire pour pouvoir s’inscrire. Les inscriptions au test de juillet sont ouvertes du vendredi 5 mai au vendredi 23 juin.

  • Droits d'inscription des étudiants hors UE : accord entre les étudiants et les recteurs

    Suite à la réunion relative aux droits d’inscription des étudiants de l'enseignement supérieur non issus d'un pays membre de l'Union européenne qui s’est tenue le mardi 2 mai 2017 et qui avait abouti à une proposition concertée, la réponse des parties prenantes était attendue pour ce mercredi 3 mai dans la journée. Il y a à présent accord entre les représentants des étudiants et les recteurs des six universités de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

  • 27.04.17 - APRÈS-MIDI D'ÉTUDES / Vers un enseignement supérieur inclusif. Boîte à outils des étudiants en situation de handicap

    L'Université Saint-Louis-Bruxelles (USL-B) et l'Université libre de Bruxelles (ULB) s'associent pour organiser une après-midi d'études concernant l’encadrement juridique qui régit en Belgique l’enseignement supérieur inclusif à destination des étudiants en situation de handicap. L'après-midi d'études aura lieu le 27 avril à Bruxelles.

  • Visite d’État au Danemark : Accroitre l’attractivité de notre enseignement supérieur et de notre recherche auprès des talents danois

    À l’occasion de la visite d’État au Danemark de ces 28, 29 et 30 mars, les recteurs de cinq universités et les autorités de l’ICHEC Brussels Management School, du FRS-FNRS et de l’ARES accompagnent les souverains et les ministres fédéraux, régionaux et communautaires en vue de renforcer la coopération académique et scientifique entre la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) et le Danemark.

  • Le français a toute sa place dans l'internationalisation de l'enseignement supérieur

    L’internationalisation de l’enseignement supérieur est une dynamique globale et multiforme, aujourd’hui largement anglophone. Comment les initiatives d’aide internationale ou les établissements d’enseignement supérieur francophones trouvent-ils leur place dans ce paysage particulier ? Hilligje van’t Land est secrétaire générale adjointe de l'Association internationale des universités (AIU). Nous avons sollicité son point de vue sur ces questions à l’occasion du deuxième séminaire consacré à l'internationalisation des établissements d'enseignement supérieur francophones organisé les 15 et 16 mars 2017 à Bruxelles. Entretien.

  • 12.05.17 - JOURNÉE D'ÉTUDE / "Migrants ou réfugiés... mais aussi étudiants et chercheurs"

    12.05.2017 - L’ampleur des phénomènes migratoires de ces dernières années a conduit la plupart des pays occidentaux à réserver une attention accrue aux politiques menées en matière de migration et d’asile. Au-delà des questions d’entrée sur le territoire, d’accueil et de reconnaissance de statut, l’intégration sociétale des migrants, des demandeurs d’asile ou des réfugiés est tout aussi cruciale pour la société et le sera d’autant plus dans les années à venir. L’enseignement supérieur est un vecteur d’émancipation individuelle et d’inclusion sociale. Son rôle est déterminant. Non seulement pour les jeunes, mais aussi pour les adultes en reprise d’études ou pour les chercheurs et les académiques qui ont quitté leur pays. L'ARES organise le vendredi 12 mai 2017 une journée d'étude sur la question.

  • 05.05.17 - CONFÉRENCE / Education & Formation 2020

    Depuis 2003, le Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles organise tous les 4 à 5 ans une conférence basée sur les travaux de l’Union européenne en matière d’éducation et de formation. Cette conférence a pour objectif d’informer un public composé de représentants du monde de l’éducation - enseignement supérieur y compris - et de la formation professionnelle des défis actuels sur le plan européen et la manière dont la Belgique francophone s’inscrit dans cette dynamique. La prochaine conférence aura lieu à Bruxelles, le 5 mai prochain.

  • 28.04.17 - COLLOQUE / "L’approche par compétences en pratique - Regards et témoignages d’acteurs engagés avec des publics en quête de qualification"

    Le Conseil de l'éducation et de la formation organise un colloque exploratoire dans le but de recueillir des témoignages et des retours sur expérience d'acteurs engagés avec des publics en quête de qualification, ceci afin de cerner les pistes à explorer pour l’instruction future du dossier concernant l'approche par compétences. Le colloque aura lieu le 28 avril à Bruxelles.

  • 21.03.17 - MIDIS / enseignement - Former dans l’enseignement supérieur uniquement pour les acquis d’apprentissage ?

    Compétences, aptitudes, connaissances, capacités, savoir-faire, savoir-être, etc. Ces termes, appréciés des pédagogues, sont aujourd’hui omniprésents lorsqu’il est question d’enseignement supérieur. Ils reflètent l’approche « par acquis d’apprentissage » plébiscitée par le secteur depuis une quinzaine d’années. Fin en soi ou nouvel effet de mode dans l’enseignement supérieur ?
  • Marcel Miller : « Mieux utiliser le potentiel immense des jeunes »

    Inauguré le 15 septembre dernier, le Conseil d’orientation de l’ARES a tenu ce jeudi 26 janvier sa deuxième réunion. Il l’a consacrée à la thématique de « la transition de l’enseignement secondaire vers l’enseignement supérieur, puis vers la vie active ». Cette thématique est la première d’une série de 20 dont le Conseil s’emparera durant ces prochains mois. Elle recouvre les importantes questions de l’orientation des étudiants, de l’aide à la réussite, de l’échec, de l’adéquation entre les diplômés et le marché du travail. L’ARES a posé trois questions liées à cette thématique au Président du Conseil d’orientation, Marcel Miller, Managing Director d’Alstom Benelux.

  • L’ARES et les établissements d’enseignement supérieur proposent la création de 13 programmes d’études inédits

    L’enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles devrait élargir son offre d’études dès septembre 2017. Vingt-six habilitations à organiser un programme d’études diplômantes viennent d’être proposées par l’ARES au Gouvernement de la Fédération. La plupart devraient s’ouvrir dès la rentrée 2017-2018, une fois acceptés par le Gouvernement et par le Parlement. Treize des formations proposées sont aujourd’hui inédites en Fédération Wallonie-Bruxelles.

  • 06-07.02.17 - SÉMINAIRE / Managing your institution’s quality with the latest practices and policies - Bruxelles

    EURASHE, l’association européenne des institutions d’enseignement supérieur qui représente les hautes écoles et équivalents au niveau européen, organisera, en collaboration avec l’ARES, les 6 et 7 février 2017, à Bruxelles, un séminaire sur l’assurance qualité.

  • Visite d'État au Japon : une occasion unique de mettre en avant la coopération académique et scientifique

    Une importante délégation économique et académique accompagnera les souverains et les ministres fédéraux, régionaux et communautaires lors de la visite d’État au Japon, du 10 au 15 octobre prochains. L’occasion de mettre un coup de projecteur sur les succès de la coopération académique et scientifique entre nos deux pays. Et de l’intensifier d’autant plus.

  • Visite d’État au Japon : 25 représentants du secteur académique francophone pour promouvoir et développer les partenariats scientifiques

    Les recteurs des 6 universités et les autorités de l’ICHEC Brussels Management School, de la Haute École Léonard de Vinci, de La Cambre, du FRS-FNRS et de l’ARES prennent part à la visite d’État au Japon, du 10 au 15 octobre. Avec 25 représentants et la signature d’accords de coopération à la clé, il s’agit de la plus importante participation de l’enseignement supérieur et de la recherche en Fédération Wallonie-Bruxelles à une visite d’État.

  • Lancement du projet e-paysage, outil informatique de gestion de l'offre et de pilotage de l'enseignement supérieur

    Ce jeudi 6 octobre 2016, l’ARES organisait le kick-off du projet « e-paysage ». La future plateforme informatique regroupera des informations sur l’offre d'enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles et le parcours académique de l’étudiant.

  • Assurer aux étudiants en situation de handicap un accès aux études supérieures : une question d’équité

    Jusqu’à l’adoption du décret relatif à l’enseignement supérieur inclusif, en décembre 2013, la Fédération Wallonie-Bruxelles ne disposait pas d’un cadre légal assurant aux étudiants dits « en situation de handicap » un accès équitable aux études supérieures. Avant le décret, c’était « la débrouille au quotidien », du « coup par coup », même si la bonne volonté y était…

  • Marcel Miller présidera les travaux du Conseil d'orientation de l'ARES

    Le Conseil d’orientation de l’ARES a tenu sa séance inaugurale ce jeudi 15 septembre 2016. Il a élu son président, Marcel Miller, Managing Director Alstom Benelux, désigné pour cinq ans, et jeté les bases de son fonctionnement. Ses travaux accompagneront l’ARES dans sa mission de pilotage de l’enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles. Ils porteront principalement sur l’adéquation de notre enseignement supérieur aux réalités de terrain et aux enjeux d’avenir.

  • Marcel Miller présidera les travaux du Conseil d’orientation de l’ARES

    Le Conseil d’orientation de l’ARES a tenu sa séance inaugurale ce jeudi 15 septembre 2016. Il a élu son président, Marcel Miller, Managing Director Alstom Benelux, désigné pour cinq ans, et jeté les bases de son fonctionnement. Ses travaux accompagneront l’ARES dans sa mission de pilotage de l’enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles. Ils porteront principalement sur l’adéquation de notre enseignement supérieur aux réalités de terrain et aux enjeux d’avenir.

  • Tunisie : mission courte, mais fort potentiel de renforcement de nos collaborations académiques et scientifiques

    L’ARES était en Tunisie entre le 7 et le 9 septembre derniers. La délégation, emmenée par le professeur Serge Jaumain, ULB, président de la Commission des relations internationales de l’ARES, a rencontré les principaux acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche du pays. L’objectif : renforcer les collaborations académiques et scientifiques existantes. Une mission courte, mais qui a révélé une réelle volonté et un potentiel de renforcement de la coopération existante.

  • Les bibliothèques des établissements d’enseignement supérieur désormais accessibles à tous les étudiants de la FWB

    Les collections et les services proposés par les bibliothèques des établissements d’enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles seront désormais accessibles à tous les étudiants et membres du personnel du supérieur, quel que soit leur établissement d’origine. Universités, hautes écoles, écoles supérieures des arts et promotion sociale : les quatre formes d’enseignement supérieur participent. Elles mutualisent l’accès aux collections et services de plus d’une centaine de bibliothèques et centre documentaires.

  • Les bibliothèques des établissements d’enseignement supérieur désormais accessibles à tous les étudiants de la FWB

    Les collections et les services proposés par les bibliothèques des établissements d’enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles seront désormais accessibles à tous les étudiants et membres du personnel du supérieur, quel que soit leur établissement d’origine. Universités, hautes écoles, écoles supérieures des arts et promotion sociale : les quatre formes d’enseignement supérieur participent. Elles mutualisent l’accès aux collections et services de plus d’une centaine de bibliothèques et centre documentaires.

  • 24.05.16 - MIDIS / enseignement / MOOCs & Cie : pratiques et enjeux de l'enseignement supérieur à distance en Fédération Wallonie-Bruxelles

    Aujourd’hui, les MOOCs – Massive Open Online Courses – font beaucoup parler d’eux. Ces cours qui sont diffusés gratuitement par de plus en plus d'établissements d'enseignement supérieur dans le monde sont ouverts à tout qui souhaite s’y inscrire, sans conditions de profil ni d’admission.

  • 12.05.16 - CONFÉRENCE-DÉBAT : "Que sera l'enseignement universitaire en 2035 ?" - Louvain-la-Neuve

    À l'occasion de ses 20 ans, le Louvain Learning Lab organise une conférence-débat le 12 mai 2016 sur le thème « Que sera l’enseignement universitaire en 2035 : Entre transmission et construction des savoirs : quels rôles pour les enseignants et les étudiants à l’ère du numérique ? »

  • 02.05.16 - MIDIS / Internationalisation of higher education: is it the end, an end or… the (re-)beginning?

    In the last two decades, most of higher education institutions leaders, professors, researchers and other stakeholders have invested a lot of efforts and resources in making their institutions more internationalised. However, beyond the “buzzword”, what lessons can we learn and what perspectives can we identify? And ultimately is internationalisation of higher education here to stay?

  • Corée du Sud : un paysage à haut potentiel pour développer nos partenariats académiques

    L’enseignement supérieur sud-coréen compte aujourd’hui parmi les plus performants au monde. En termes d’investissements, de taux de diplômation ou de dynamiques d’internationalisation, les avancées enregistrées depuis une quinzaine d’années sont fulgurantes. Avec l’ARES, l’agence WB Campus et le FRS-FNRS, nos établissements mettent le cap sur Séoul pour une mission interinstitutionnelle exploratoire de quatre jours du 12 au 15 avril.

  • L’enseignement supérieur francophone de Belgique prépare le renforcement de ses liens avec la Corée du Sud

    Une délégation de 19 représentants des 6 universités et de 2 hautes écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles, du FRS-FNRS, de l’ARES et de l’agence Wallonie-Bruxelles Campus entame ce 12 avril une mission académique interinstitutionnelle de 4 jours en Corée du Sud. Objectif : dégager les pistes de renforcement des partenariats académiques avec les universités et les hautes écoles du pays, dont l’enseignement supérieur et la recherche comptent parmi les plus performants et les plus dynamiques sur le plan international.

  • Les inscriptions au test d'orientation du secteur de la santé, désormais élargi aux candidats dentistes, s'ouvrent le lundi 4 avril 2016

    Appliqué depuis 2013 pour accéder aux études de médecine, le test d'orientation du secteur de la santé (TOSS) s'élargit cette année à la dentisterie. Il peut être passé le 4 juillet et/ou le 5 septembre 2016 dans une des 5 universités de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui organisent les études concernées. Les inscriptions s'ouvrent ce lundi 4 avril.

  • Lancement des travaux du collège d'experts

    Les experts invités par l’ARES à réfléchir au futur de l’enseignement supérieur et de la recherche en Fédération Wallonie-Bruxelles ont entamé leurs travaux ce vendredi 18 mars. D’ici le printemps 2017, ils devront avoir formulé des propositions innovantes et originales, n’hésitant pas à s’écarter des schémas actuels.

  • Réfléchir « out of the box » à l'horizon 2030

    Futur de l’enseignement supérieur : 16 experts réfléchissent  « out of the box » pour émettre des propositions innovantes et originales. Ils auront un an pour « plancher » sur les principaux défis de l’enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles à l’horizon 2030 et faire des propositions d’actions concrètes qui devront s’écarter des cadres actuels.

  • Le TOSS : prédictif sur la réussite mais peu utilisé pour se décider à s’inscrire

    Introduit dans le sillage de la réforme des études de médecine de 2012 le « test d'orientation » mis en œuvre depuis 2013 fait partie d'un dispositif plus global d'accompagnement des étudiants en sciences de la santé. D'abord appliqué pour l'accès aux études de médecine et désormais élargi à celles de dentisterie, son objectif consiste à permettre aux étudiants d'évaluer leur degré de maitrise des prérequis aux études envisagées et de prendre part à des activités de remédiation spécifiques. Quel bilan ?

  • 18.03.16 - SÉMINAIRE / "L'orientation secondaire - Quels enjeux ? Quelles collaborations ?" - Bruxelles

    À la suite d'une demande du ministre Jean-Claude Marcourt relative à l'orientation scolaire des étudiants, le Conseil de l'éducation et de la formation (CEF) organise le 18 mars un séminaire sur les enjeux et les collaborations en matière d'orientation secondaire-supérieur.

  • 16 nouveaux programmes d’études supérieures proposés pour la rentrée 2016-2017

    Seize nouveaux programmes d’études supérieures sont proposés par l’ARES au Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour la rentrée 2016-2017. Pour la plupart organisés en collaboration entre plusieurs établissements et même en codiplômation, ces programmes comptent 12 formations aujourd’hui inédites en Fédération Wallonie-Bruxelles.

  • Microfinance: témoignages d'un professeur et d'un boursier

    L’ARES finance des masters consacrés à des questions de développement et octroie des bourses à des étudiants issus des 20 pays cibles afin qu’ils puissent suivre ces formations en Fédération Wallonie-Bruxelles. Parmi elles, le master de spécialisation en microfinance organisé conjointement par 3 universités, l’ULB, l’UMONS et Paris-Dauphine, en partenariat avec 5 ONG. Alois Nyanhete, un étudiant zimbabwéen bénéficiaire d’une bourse de l’ARES, a suivi cette formation et l’a terminée «major de promotion » en 2015. Présentation d'une double « success story ».

Actualités