Tout savoir sur l'examen d'entrée

01 / Quand et comment m’inscrire à l’examen d’entrée ?

L'inscription se fait exclusivement en ligne à partir d'une plateforme web qui vous permettra de créer votre compte d'utilisateur EXMD (le lien sera disponible dès l'ouverture des inscriptions). Les candidats disposant déjà d'un compte EXMD devront réutiliser ce compte.

Épreuve du 6 juillet 2018 :

  • Ouverture des inscriptions : dans le courant du mois de mai
  • Clôture des inscriptions : samedi 16 juin 2018 à 23h59

Épreuve du 5 septembre 2018 :

  • Ouverture des inscriptions : mercredi 18 juillet 2018
  • Clôture des inscriptions : dimanche 5 aout 2018 à 23h59

Lors de l’inscription, il vous est demandé d’indiquer :

  • Le choix de la filière dans laquelle vous souhaitez entamer/poursuivre vos études (sciences médicales ou sciences dentaires),
  • Le choix de l’université dans laquelle vous souhaitez entamer/poursuivre vos études (sciences médicales ou sciences dentaires),
  • Si vous bénéficiez de la qualité d’étudiant résident ou d’étudiant non-résident.
    • Pour plus d’informations sur ce statut et sur les pièces justificatives à apporter, consultez la rubrique « Suis-je un étudiant résident ou un étudiant non-résident ? ».

Attention :

En cas de réussite de l’examen d’entrée, c’est au sein de cette filière et de cette université que vous devrez obligatoirement poursuivre vos démarches d’inscription pour l’année académique 2018-2019.

L'inscription en ligne ne concerne que l’inscription à l’examen d’entrée. En parallèle, il est nécessaire que vous vous renseigniez au sujet des démarches d’inscription auprès de l’université choisie.

L’inscription à l’examen d’entrée ne vous sera confirmée qu'après réception des frais d’inscription (dans les délais déterminés à la rubrique suivante) et validation de votre dossier par l’ARES. Cette confirmation vous sera envoyée par courriel.

Environ une semaine avant l’épreuve, vous aurez la possibilité de télécharger votre convocation à partir de votre compte EXMD. Vous devrez vous munir d'une version papier de cette convocation pour accéder aux locaux dans lesquels se déroule l'examen.

02 / À combien s’élèvent les frais d’inscription ?

Les frais d’inscription à l’examen d’entrée s’élèvent à 30 €. Ils sont payables exclusivement par versement bancaire selon les instructions (numéro de compte et communication) qui vous seront données dans le courriel que vous recevrez après avoir introduit votre demande d’inscription à l'examen d'entrée.

Les frais d'inscription doivent impérativement parvenir sur le compte bancaire :

  • Pour l’épreuve de juillet : le lundi 25 juin 2018 au plus tard.
  • Pour l’épreuve de septembre : le mardi 14 août 2018 au plus tard.

Attention :

Les frais d’inscription doivent être disponibles sur le compte bancaire de l’examen d’entrée au plus tard aux dates indiquées ci-dessus. Veillez donc à effectuer le paiement à temps et à bien indiquer la communication qui vous aura été attribuée.

Si vous présentez les deux épreuves (juillet et septembre), ce paiement vous sera demandé lors de chaque épreuve. Cela signifie donc qu’il n’y a pas de report des frais d’inscription de l’épreuve de juillet vers l’épreuve de septembre.

Les frais d’inscription des épreuves auxquelles vous avez participé de manière effective (c'est-à-dire le matin et l’après-midi) vous seront remboursés dans le courant du mois de novembre 2018.

Les 30 € de frais d’inscription constituent uniquement les frais d’inscription à l’examen d’entrée et ne couvrent pas les droits d’inscription à l’université.

03 / Suis-je un étudiant résident ou un étudiant non-résident ?

Les études en sciences médicales et en sciences dentaires font partie des études contingentées par le décret du 16 juin 2006 régulant le nombre d’étudiants dans certains cursus de 1er cycle de l’enseignement supérieur.

Pour chacune de ces deux filières d'études, 30 % seulement des attestations de réussite à l'examen d'entrée pourront être délivrées à des étudiants non-résidents.

Pour prouver votre qualité d’étudiant résident, il vous faudra télécharger des documents probants lors de votre inscription en ligne à l’examen d’entrée. Vous trouverez ci-dessous le détail des documents requis. 

Attention : 

Dans le cas où vous n’appartenez à aucune des catégories décrites ci-dessous ou dans le cas où vous ne téléchargez pas les documents demandés, vous serez considéré comme étudiant non-résident.

Qui sont les étudiants résidents ?

Il existe différentes catégories d’étudiants résidents.

01. Vous êtes belge et résidez en Belgique

Dans cette situation, vous devez télécharger deux documents lors de votre inscription en ligne :

  1. Une copie recto/verso de votre carte d’identité belge,
  2. Un certificat de résidence daté au plus tôt du 1er mai 2018.
    Pour obtenir votre certificat de résidence, vous pouvez :

02. Vous êtes ressortissant de l’UE et vous résidez depuis au moins 5 ans en Belgique

Dans cette situation, vous devez télécharger deux documents lors de votre inscription en ligne :

  1. Une copie recto/verso de votre Carte E+,
  2. Un certificat de résidence avec historique daté au plus tôt du 1er mai 2018.
    Pour obtenir votre certificat de résidence avec historique, vous pouvez :

03. Vous êtes ressortissant hors UE et vous résidez depuis au moins 5 ans en Belgique

Dans cette situation, vous devez télécharger deux documents lors de votre inscription en ligne :

  1. Une copie recto/verso de :
    • Soit votre Carte F+,
    • Soit votre titre de séjour « C. Carte d’identité d’étranger »,
    • Soit votre titre de séjour « B. Certificat d’inscription au registre des étrangers ».
  2. Un certificat de résidence avec historique daté au plus tôt du 1er mai 2018.
    Pour obtenir votre certificat de résidence avec historique, vous pouvez :

04. Vous disposez d’une carte d’identité diplomatique/consulaire/spéciale et résidez en Belgique

Dans cette situation, vous devez télécharger deux documents lors de votre inscription en ligne :

  1. Une copie recto/verso de votre carte d’identité diplomatique/consulaire/spéciale,
  2. Un des documents suivants prouvant votre résidence en Belgique :
    • Soit un certificat de résidence daté au plus tôt du 1er mai 2018 délivré par votre administration communale,
    • Soit une attestation de résidence datée au plus tôt du 1er mai 2018 délivrée par le protocole, l’ambassade ou le consulat,
    • Soit une attestation de composition de ménage datée au plus tôt du 1er mai 2018 délivrée par le protocole, l’ambassade ou le consulat.

05. Vous êtes reconnu comme réfugié par la Belgique

Dans cette situation, vous devez télécharger deux documents lors de votre inscription en ligne :

  1. Un des documents suivants attestant de votre qualité de réfugié :
    • Soit une copie recto/verso de votre titre de séjour :
      • Soit « B. Certificat d’inscription au registre des étrangers » si le titre de séjour vous a été délivré avant juillet 2016,
      • Soit « A. Certificat d’inscription au registre des étrangers – Séjour temporaire » si la qualité de réfugié vous a été reconnue à partir de ou après juillet 2016,
    • Soit une copie de l’attestation du Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides (CGRA).
  2. Un certificat de résidence daté au plus tôt du 1er mai 2018.
    Pour obtenir votre certificat de résidence, vous pouvez :

06. Vous avez introduit une demande d’asile en Belgique

Dans cette situation, vous devez télécharger trois documents lors de votre inscription en ligne :

  1. Une copie recto/verso de votre attestation d’immatriculation – modèle A,
  2. Une copie de votre Annexe 26,
  3. Un certificat de résidence daté au plus tôt du 1er mai 2018 délivré par votre administration communale.

07. Vous bénéficiez de la Protection subsidiaire

Dans cette situation, vous devez télécharger trois documents lors de votre inscription en ligne :

  1. Une copie recto/verso de votre titre de séjour portant la mention « A. Certificat d’inscription au registre des étrangers – Séjour temporaire »,
  2. La décision du Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides (CGRA) vous accordant la Protection subsidiaire,
  3. Un certificat de résidence daté au plus tôt du 1er mai 2018.
    Pour obtenir votre certificat de résidence, vous pouvez :

08. Vous bénéficiez de la Protection temporaire

Dans cette situation, vous devez télécharger deux documents lors de votre inscription en ligne :

  1. Une copie recto/verso de votre titre de séjour,
  2. La preuve que vous bénéficiez de la Protection temporaire,
  3. Un certificat de résidence daté au plus tôt du 1er mai 2018.
    Pour obtenir votre certificat de résidence, vous pouvez :

09. Votre père, mère, tuteur légal ou cohabitant légal appartient à l’une des catégories reprises ci-dessus

Attention :

Une prise en charge financière ne constitue pas un acte de tutelle.

Dans cette situation, vous devez télécharger plusieurs documents :

  1. Votre certificat de résidence daté au plus tôt du 1er mai 2018.
    Pour obtenir votre certificat de résidence, vous pouvez :
  2. Une des preuves suivantes établissant le lien avec votre père, mère, tuteur légal ou cohabitant légal :
    • Soit une composition de ménage datée au plus tôt du 1er mai 2018,
    • Soit un acte de naissance,
    • Soit un acte/jugement de tutelle valable dans l’ordre juridique belge,
    • Soit un acte de cohabitation légale valable dans l’ordre juridique belge.
  3. Les documents prouvant l’appartenance de votre père, mère, tuteur légal ou cohabitant légal à l’une des catégories suivantes :

10. Depuis au moins 15 mois, vous résidez en Belgique et disposez d’un revenu professionnel ou de remplacement

Attention :

Sont exclus de cette catégorie les contrats étudiants, les "stages d’attente" ou toute aide sociale (autre que le Revenu d'intégration sociale - RIS) octroyée par un CPAS, etc.

Dans cette situation, vous devez télécharger plusieurs documents :

  1. Un certificat de résidence avec historique daté au plus tôt du 1er mai 2018 délivré par votre administration communale,
  2. Les preuves de revenus ininterrompus depuis les 15 derniers mois :
    • Si vous exercez une activité professionnelle salariée :
      • Contrat de travail ou attestation d’emploi comprenant le numéro d’entreprise (le cas échéant),
      • Fiches de salaire.
    • Si vous exercez une activité professionnelle indépendante :
      • Preuve de paiement des cotisations sociales délivrées par la caisse d'assurance sociale.
    • Si vous percevez un revenu de remplacement :
      • Une attestation d’indemnité de chômage,
      • Une attestation d’indemnité de mutuelle,
      • Une attestation de perception du Revenu d’intégration sociale (CPAS),
      • Etc.

11. Depuis au moins 6 mois, votre père, mère, tuteur légal ou cohabitant légal dispose d’un revenu professionnel ou de remplacement

Attention :

Sont exclus de cette catégorie les contrats étudiants, les "stages d’attente" ou toute aide sociale (autre que le Revenu d'intégration sociale - RIS) octroyée par un CPAS, etc.

Dans cette situation, vous devez télécharger plusieurs documents :

  1. Votre certificat de résidence daté au plus tôt du 1er mai 2018 délivré par votre administration communale,
  2. Une des preuves suivantes établissant le lien avec votre père, mère, tuteur légal ou cohabitant légal :
    • Soit une composition de ménage datée au plus tôt du 1er mai 2018,
    • Soit un acte de naissance,
    • Soit un acte/jugement de tutelle valable dans l’ordre juridique belge,
    • Soit un acte de cohabitation légale valable dans l’ordre juridique belge.
  3. Le certificat de résidence avec historique de votre père, mère, tuteur légal ou cohabitant légal daté au plus tôt du 1er mai 2018 délivré par votre administration communale,
  4. Les preuves de revenus ininterrompus de votre père, mère, tuteur légal ou cohabitant légal depuis les 6 derniers mois :
    • Si cette personne exerce une activité professionnelle salariée:
      • Contrat de travail ou attestation d’emploi comprenant le numéro d’entreprise (le cas échéant),
      • Fiches de salaire.
    • Si cette personne exerce une activité professionnelle indépendante :
      • Preuve de paiement des cotisations sociales délivrées par la caisse d'assurance sociale.
    • Si cette personne perçoit un revenu de remplacement :
      • Une attestation d’indemnité de chômage,
      • Une attestation d’indemnité de mutuelle,
      • Une attestation de perception du Revenu d’intégration sociale (CPAS),
      • Etc.

12. Vous résidez en Belgique depuis au moins 3 ans

Attention :

Cette catégorie ne concerne pas les candidats de nationalité belge.

Dans cette situation, vous devez télécharger deux documents :

  1. Une copie recto/verso d’une pièce d’identité,
  2. Un certificat de résidence avec historique daté au plus tôt du 1er mai 2018 délivré par votre administration communale.

13. Vous bénéficiez d’une bourse dans le cadre de la Coopération au développement

Attention :

Les boursiers de l'UE, de WBI, de l'AUF, et de gouvernements ne sont pas concernés par cette catégorie. Cette catégorie ne concerne pas non plus les allocations d’études délivrées par la Direction des allocations et prêts d’études (DAPE) de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Si vous bénéficiez d’une bourse dans le cadre de la Coopération au développement, vous devez télécharger deux documents :

  1. Un certificat de résidence daté au plus tôt du 1er mai 2018 délivré par votre administration communale,
  2. L’attestation officielle de bourse valable pour l’année académique 2018-2019 délivrée par l’un des organismes suivants : ARES, VLIR-UOS, Enabel (anc. CTB), APEFE, VVOB, une ONG reconnue par ACODEV.

04 / Quelles sont les conséquences si je suis considéré comme étudiant non-résident ?

Si vous présentez l’examen d’entrée en tant que non-résident, cela a deux implications importantes. 

1) Premièrement, cela impacte les conditions de réussite à l’examen d’entrée.

Pour les études de sciences médicales et de sciences dentaires, la sélection des étudiants non-résidents ne s’effectue pas par tirage au sort, mais en fonction des résultats obtenus à l’examen d’entrée.

La procédure de sélection des étudiants non-résidents a lieu à l’issue de la délibération du jury déclarant la réussite ou non à l’examen d’entrée. Cette sélection, organisée par filière, n’intervient que lorsque le nombre d’étudiants non-résidents ayant réussi l’examen d’entrée est supérieur à 30 % de la totalité des étudiants ayant réussi l’examen d’entrée.

Les modalités spécifiques de sélection sont détaillées sur cette page.

2) Deuxièmement, cela signifie que vous ne pouvez pas déposer un dossier de demande d’inscription à l'un de ces cursus contingentés :

  • Bachelier en kinésithérapie et réadaptation (universités),
  • Bachelier en médecine vétérinaire (universités),
  • Bachelier en sciences psychologiques et de l’éducation, orientation logopédie (universités),
  • Bachelier en logopédie (hautes écoles),
  • Bachelier en kinésithérapie (hautes écoles), 
  • Bachelier en audiologie (hautes écoles).

Si vous souhaitez déposer un dossier dans une université ou une haute école pour l’un de ces cursus, il est nécessaire que vous annuliez votre inscription à l’examen d’entrée :

  • Au plus tard le 3 juillet 2018 pour l’épreuve de juillet,
  • Au plus tard le 31 août 2018 pour l’épreuve de septembre.

Par annulation de l’inscription à l’examen d’entrée, il faut entendre la procédure décrite sur cette page. Le fait de ne pas présenter l’examen d’entrée auquel vous étiez inscrit ne constitue pas une annulation d’inscription.

Sans désinscription, vous serez considéré comme « doublon » et ne pourrez accéder à aucun cursus contingenté (même en cas de réussite de l’examen d’entrée et/ou de tirage au sort favorable dans un des cursus listés ci-dessus).

05 / Je me trouve dans une situation médicale particulière

Vous estimez que votre situation médicale nécessite un aménagement raisonnable pour présenter l’examen d’entrée. Vous vous trouvez en effet dans une situation médicale particulière telle que :

  • Une déficience psychologique, physiologique ou anatomique,
  • Une invalidité temporaire ou permanente,
  • Un trouble de déficit de l’attention/hyperactivité (TDA/H),
  • Une dyslexie, dyscalculie et autres troubles « dys »,
  • Une maladie chronique (notamment le diabète),
  • Un trouble auditif ou visuel,
  • Toute autre situation de handicap.

Lors de votre inscription à l’examen d’entrée, vous pouvez introduire une demande d’aménagement raisonnable. La décision d’octroi ou non d’un aménagement raisonnable est de la compétence exclusive du jury de l’examen d’entrée.

Cette demande doit impérativement être accompagnée d’un document probant, récent et en français, tel que par exemple :

  • Un certificat médical,
  • Un rapport d’un spécialiste,
  • Une décision d’un organisme public chargé de la reconnaissance ou de l’intégration des personnes en situation de handicap.

Votre document probant sera analysé par une commission médicale qui conseillera le jury de l’examen d’entrée quant à l’octroi ou non d’un aménagement raisonnable et quant à la nature de celui-ci le cas échéant.

06 / Je n'ai pas encore reçu mon CESS ou l'équivalence de mon diplôme

Pour vous inscrire à l’examen d’entrée, il n’est pas nécessaire que vous disposiez déjà de votre CESS, d'un autre diplôme de fin de l’enseignement secondaire ou encore de l’équivalence de celui-ci. 

Il vous faudra cependant disposer de votre CESS ou de votre équivalence de diplôme pour vous inscrire à l’université en cas de réussite de l’examen d’entrée. En effet, la réussite de cet examen ne dispense pas de devoir satisfaire également aux conditions générales d’accès aux études de premier cycle visées à l'article 107 du décret du 7 novembre 2013 définissant le paysage de l'enseignement supérieur et l'organisation académique des études.

Les démarches d’équivalence doivent être réalisées auprès du Service des équivalences du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles :

  • Votre dossier de demande d’équivalence doit être envoyé pour le 15 juillet 2018 au plus tard auprès de ce service, 
  • Si vous avez dépassé ce délai, veuillez vous référer aux informations disponibles ici.

L’ARES n’est pas compétente pour traiter des demandes d’équivalences ; merci d’adresser toutes vos questions à ce sujet auprès du Service des équivalences du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Consultez aussi les rubriques « Combien de fois puis-je passer l’examen d’entrée ? » et « Quelle est la validité de l’attestation de réussite ? ».

07 / Combien de fois puis-je présenter l'examen d'entrée ?

Sur une période de 5 années académiques, vous ne pouvez présenter l’examen d’entrée que durant deux années académiques maximum. 

Cette limitation porte exclusivement sur le nombre d’années académiques. Cela signifie donc que le nombre de fois que vous présentez l’examen d’entrée au cours d’une même année académique (épreuve de juillet et/ou épreuve de septembre) n’est pas limité.

Il est donc vivement recommandé de présenter l’examen d’entrée dès juillet afin de disposer – en cas d’échec en juillet – d’une seconde chance en septembre.

Exemple 1 :

  • Vous avez présenté l’examen d’entrée le 8 septembre 2017 (année académique 2017-2018)
  • Vous présentez l’examen d’entrée le 6 juillet 2018 (année académique 2018-2019)
  • Vous présentez l’examen d’entrée le 5 septembre 2018 (année académique 2018-2019)

> Vous ne pouvez plus présenter l’examen d’entrée avant l’année académique 2022-2023.

Exemple 2 :

  • Vous présentez l’examen d’entrée le 5 septembre 2018 (année académique 2018-2019)
  • Vous présentez l’examen d’entrée en septembre 2019 (année académique 2019-2020)

> Vous ne pouvez plus présenter l’examen d’entrée avant l’année académique 2023-2024.

Exemple 3 : 

  • Vous présentez l’examen d’entrée le 6 juillet 2018 (année académique 2018-2019)
  • Vous présentez l’examen d’entrée le 5 septembre 2018 (année académique 2018-2019)
  • Vous présentez l’examen d’entrée en juillet 2019 (année académique 2019-2020)
  • Vous présentez l’examen d’entrée en septembre 2019 (année académique 2019-2020)

> Vous ne pouvez plus présenter l’examen d’entrée avant l’année académique 2023-2024.

Pour des raisons de force majeure dument appréciées par le jury, celui-ci peut déroger à la disposition limitant le nombre d’années académiques durant lesquelles il est possible de présenter l’examen d’entrée.

08 / Comment annuler mon inscription ?

Pour annuler votre inscription à l’examen d’entrée, vous devrez en faire la demande via votre compte EXMD exclusivement, et au plus tard :

  • Le 3 juillet 2018 pour l’épreuve de juillet,
  • Le 31 aout 2018 pour l’épreuve de septembre. 

Le remboursement de vos frais d’inscription sera effectué dans le courant du mois de novembre 2018.

Si vous êtes étudiant non-résident, cette annulation vous permet de ne pas être considéré comme un « doublon » en cas de dépôt de dossier pour un autre cursus contingenté.

09 / Je rencontre des difficultés avec la procédure d'inscription à l'examen

Difficultés informatiques :

Si vous rencontrez un problème informatique avec votre compte EXMD (exemples : création de compte, procédure de changement de mot de passe, connexion à votre compte, réception des courriels, etc.), veuillez contacter le Helpdesk à l’adresse suivante : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Demande d’informations :

Si vous souhaitez obtenir davantage d’informations au sujet de la procédure d’inscription ou concernant l’examen d’entrée, veuillez contacter l’ARES à l’adresse suivante : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it..

 

  • INSCRIPTION À L'EXAMEN D'ENTRÉE

    Inscription en ligne, frais, étudiants résidents/non-résidents, etc.

    +
  • MODALITÉS DE L'EXAMEN D'ENTRÉE

    Deux épreuves, matières, conditions de réussite, consignes, lieu, etc.

    +
  • RÉSULTATS DE L'EXAMEN D'ENTRÉE

    Publication des résultats, délivrance des attestations, etc.

    +
  • PARCOURS ANTÉRIEURS EN MÉDECINE ET DENTISTERIE

    Étudiants de bac 1, bacheliers, etc.

    +
  • CANDIDATS INTERNATIONAUX

    Étudiants non-résidents, équivalence, visa, etc.

    +
  • DATES CLEFS DE L'ÉDITION 2018

    +
  • 1
  • INSCRIPTION À L'EXAMEN D'ENTRÉE

    Inscription en ligne, frais, étudiants résidents/non-résidents, etc.

    +
  • MODALITÉS DE L'EXAMEN D'ENTRÉE

    Deux épreuves, matières, conditions de réussite, consignes, lieu, etc.

    +
  • RÉSULTATS DE L'EXAMEN D'ENTRÉE

    Publication des résultats, délivrance des attestations, etc.

    +
  • PARCOURS ANTÉRIEURS EN MÉDECINE ET DENTISTERIE

    Étudiants de bac 1, bacheliers, etc.

    +
  • CANDIDATS INTERNATIONAUX

    Étudiants non-résidents, équivalence, visa, etc.

    +
  • DATES CLEFS DE L'ÉDITION 2018

    +
  • 1
Actualités