/ Bourses 

L'appel à candidatures pour l'année académique 2020-2021 est clôturé

Le prochain appel pour l'année académique 2021-2022 sera lancé dans le courant du mois de septembre 2020.

ATTENTION : veuillez également vous assurer que vous répondez à la TOTALITÉ des critères généraux de recevabilité avant de postuler, ceux-ci sont accessibles ICI

26a0  L'ARES a été informée du fait que certaines personnes mal intentionnées demandaient aux candidates et candidats boursiers de leur envoyer leurs données personnelles (photos d'identités, copie de diplômes, etc.) par mail. Il s'agit d'une tentative de phishing. 
NE TRANSMETTEZ AUCUNE DONNÉE PERSONNELLE PAR MAIL. Conformez-vous à la procédure définie par l'ARES et qui requiert uniquement un ENVOI POSTAL. Aucun autre mode de communication n'existe entre les candidates, les candidats et l'ARES. 

 

/ Scholarships

The call for applications for the academic year 2020-2021 is now closed

The next call for the academic year 2021-2022 will be launched current September 2020.

ATTENTION: please make sure that you comply with ALL admissibility criteria prior to applying for the grant, these can be found HERE

26a0  ARES was informed that certain malicious people were asking the candidates scholarship holders to send them their personal data (identity photos, copies of diplomas, etc.) by email. It is a phishing attempt.
DO NOT TRANSMIT ANY PERSONAL DATA BY EMAIL. Comply with the procedure defined by ARES and which requires only a POSTAL SEND. No other mode of communication exists between the candidates and ARES. 

 

01/ Objectif

Ce master de spécialisation s’inscrit dans la problématique mondiale du déficit alimentaire. Pour faire face à la demande croissante en protéines animales, le poisson constitue un candidat de choix, à la fois à travers une gestion raisonnée de la pêche continentale et maritime, mais aussi au plan de l’aquaculture. Si la pêche maritime et d’eau douce fournit encore la majorité de l’apport en « protéines-poisson », elle plafonne depuis 25 ans à ± 90 millions de tonnes par an. La pêche en eau douce continue cependant à croître mais ne représente que 13% du total des captures. Par contre, la production annuelle de l’aquaculture - culture des organismes aquatiques animaux et végétaux -, actuellement supérieure à 71 millions de tonnes (statistiques 2013, algues exclues), continue à croître de 6% par an, et est une réelle alternative durable pour la production de protéines animales.

Le développement mondial de l'aquaculture couvre un large éventail de modes de production, depuis la mise en œuvre de multiples formes de technologies simples appropriées aux PED, jusqu’aux biotechnologies les plus sophistiquées dans les pays industrialisés. En vue d’assurer la pérennité de cet important secteur économique dans les PED, une gestion optimisée des milieux aquatiques est nécessaire : celle-ci passe par une meilleure gestion de la qualité des milieux aquatiques et des stocks naturels de poissons.

En vue de répondre à cette problématique, ce master de spécialisation d’une durée d’un an, abordera les multiples aspects tant théoriques que pratiques de ces deux disciplines complémentaires en plein essor. Organisé en 2 filières parallèles à partir du second quadrimestre, il permettra soit une formation scientifique de haut niveau dans le domaine des sciences de l’aquaculture et des ressources aquatiques vivantes, soit une formation plus professionnalisante dans le domaine de la gestion des systèmes de production aquacole et des ressources aquatiques.

02/ Contenu de la formation

 

La formation théorique et pratique de 60 ECTS comprend 1 module de cours de base et de remise à niveau (Systématique et anatomie des poissons, mollusques et crustacés - 2 ECTS et Biostatistique – 3 ECTS), 1 module de cours généraux de spécialisation (Bases biologiques de l’aquaculture et des sciences halieutiques - 6 ECTS,  Maladies des poissons et crustacés - 2 ECTS, Alimentation et nutrition des poissons et crustacés - 3 ECTS, Qualité des produits - 2 ECTS, Gestion socio-économie et juridique - 3 ECTS); et 1 module de cours de gestion des ressources aquatiques (Ecologie et production des systèmes aquatiques - 8 ECTS et éléments d’écotoxicologie aquatique - 2 ECTS), dispensés aux 1er et 2e quadrimestres.  

Au 2e quadrimestre, la formation comprend 1 module de cours d’aquaculture (Système de production - 6 ECTS, Zootechnie aquacole - 5 ECTS), 1 module de formation à la recherche bibliographique (2 ECTS) et la réalisation d’un travail de fin d’études dans l’orientation recherche ou d’un projet de développement d’une entreprise piscicole dans l’orientation appliquée, donnant lieu à la rédaction d’un manuscrit et à sa présentation orale (15 ECTS).

03/ Conditions d'admission

 

Diplôme de 2e cycle universitaire dans les domaines des sciences biologiques, biochimiques, agronomiques ou vétérinaires ou niveau de formation jugé comparable et valorisé pour au moins 300 crédits par le Jury du Master. En fonction du cursus de l'étudiant, inscription si nécessaire à certains cours des programmes de master offerts par les 2 institutions partenaires pour un total de 15 crédits maximum.

04/ Informations complémentaires

 

Nombres de bourses disponibles : 12

Durée de la formation : une année académique. Début des cours : 14 septembre 2020

Langue de l'enseignement : français

05/ Établissement(s) organisateur(s)

 

Université de Liège

  • Responsable académique : Prof. Charles Melard

Université de Namur

  • Responsable académique : Prof. Patrick Kestemont

06/ Personne(s) de contact

 

Pour des informations sur le contenu du cours

Prof. Charles Melard, directeur du Centre de formation et de recherches en aquaculture (CEFRA-ULiège)
Chemin de la Justice, 10, 4500 Tihange
T : + 32 85 27 41 53/50
E-mail : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Dr. Carole Rougeot 
T : + 32 85 27.41.59
E-mail : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 

Actualités

logo DGD soutien

Actualités