Examen d'entrée en sciences médicales et dentaires

Vous avez des questions au sujet de l'examen d'entrée en médecine et dentisterie ?
Les réponses à vos questions se trouvent ici !

À partir de l’année académique 2017-2018, l'accès aux études de 1er cycle (bachelier) en sciences médicales ou de 1er cycle en sciences dentaires est conditionné par la réussite d’un examen d’entrée.

Qui doit passer l'examen d'entrée ?

Les personnes souhaitant s’inscrire aux études de 1er cycle en sciences médicales ou en sciences dentaires et, dans des cas très particuliers, au 2e cycle.

> Les personnes se trouvant dans l’une des situations suivantes ne doivent pas passer l'examen d’entrée

  • Les étudiants inscrits au 1er bloc en sciences médicales ou dentaires en 2016-2017 qui ont validé au moins 45 crédits et qui ont obtenu, à l’issue du concours, leur attestation d’accès à la suite du programme d'études.
  • Les étudiants inscrits au 1er bloc en sciences médicales ou dentaires en 2015-2016 qui ont validé au moins 45 crédits et qui ont présenté le concours.
  • Les étudiants déjà détenteurs d’un bachelier en sciences médicales ou dentaires de la Fédération Wallonie-Bruxelles et qui souhaitent poursuivre en master.
  • Les étudiants qui, pour obtenir un titre professionnel particulier, doivent, dans le cadre de leur cursus de master de spécialisation en sciences médicales ou sciences dentaires, suivre des enseignements de 1er ou 2e cycle.

Vous avez déjà validé des crédits en sciences médicales ou en sciences dentaires en Fédération Wallonie-Bruxelles avant l’instauration du concours ? Prenez contact avec votre université.

En cas de doute sur la nécessité de présenter l’examen d’entrée, contactez-nous.

Comment m'inscrire à l'examen d'entrée ?

Les inscriptions à l’examen d’entrée sont ouvertes dès le 14 juin 2017 et se clôturent le 1er août 2017 à 23h59.

L'inscription se fait exclusivement à partir d'un compte d'utilisateur ("compte EXMD") créé en ligne sur la plateforme d'inscription en ligne via le lien suivant : https://www.exmd.be

Lors de l’inscription, il vous est demandé d’indiquer :

  • Le choix de la filière dans laquelle vous souhaitez entamer/poursuivre vos études (sciences médicales ou sciences dentaires),
  • Le choix de l’université dans laquelle vous souhaitez entamer/poursuivre vos études en sciences médicales ou dentaires,
  • Si vous bénéficiez de la qualité d’étudiant résident ou de non-résident.
    » Pour plus d’information sur ce statut et sur les pièces justificatives à apporter, consultez la question suivante

Attention, en cas de réussite de l’examen d’entrée, c’est au sein de cette filière et de cette université que vous devrez obligatoirement poursuivre vos démarches d’inscription pour l’année académique 2017-2018.

L'inscription en ligne ne concerne que l’inscription à l’examen d’entrée. En parallèle, il est nécessaire que vous entamiez les démarches d’inscription auprès de l’université choisie.

L’inscription en ligne ne vous sera confirmée qu'après réception des frais d’inscription (pour le 10 aout au plus tard) et qu'une fois votre dossier validé par l’ARES. Cette confirmation vous sera envoyée par e-mail.

Deux semaines avant l’examen d’entrée, vous aurez la possibilité de télécharger votre convocation à l’examen d’entrée. Vous devrez vous en munir pour accéder aux locaux dans lesquels se déroule l'examen.

Pour toutes démarches liées à la demande de visa, prenez contact avec l'Ambassade ou le Consulat belge.

Si vous rencontrez un problème pour vous inscrire en ligne, contactez-nous.

> Vous êtes actuellement étudiant au 1er bloc du 1er cycle en sciences médicales ou dentaires ?

Par mesure de précaution et comme le prévoit le décret du 29 mars 2017, tous les étudiants inscrits en 2016-2017 (Q2) au 1er bloc du 1er cycle des études en sciences médicales ou dentaires sont réputés inscrits à l’examen d’entrée.

Si vous êtes dans cette situation, vous ne devez dès lors pas entreprendre les démarches détaillées ci-dessus et ne devez pas vous acquitter des frais d’inscription de l’examen d’entrée.

Vous recevrez un e-mail vous demandant de confirmer ou d’infirmer votre inscription à l'examen d’entrée en fonction de l’obtention ou non de votre attestation d’accès à la suite du programme à l’issue du concours organisé en juin 2017. Cet e-mail vous donnera accès à votre compte EXMD.

Suis-je un étudiant résident ou un étudiant non-résident ?

Les études en sciences médicales et en sciences dentaires font partie des études contingentées par le décret du 16 juin 2006 régulant le nombre d’étudiants dans certains cursus de 1er cycle de l’enseignement supérieur.

Pour chacune des deux filières d'études, seuls 30 % des attestations de réussite de l'examen d'entrée pourront être délivrées à des étudiants non-résidents.

Pour prouver votre qualité d’étudiant résident, il vous faudra télécharger des documents probants lors de vos démarches d’inscription à l’examen d’entrée. Vous trouverez ci-dessous le détail des documents requis.

Qui sont les étudiants résidents ?

L’étudiant résident est un étudiant qui au moment de son inscription à l’examen d’entrée :

1. apporte la preuve qu’il a sa résidence principale en Belgique
2. remplit l’une des conditions suivantes :

  • Avoir le droit de séjourner en Belgique de manière permanente

> Documents attestant de l’appartenance à cette catégorie

  • Certificat de résidence délivré par l’Administration communale à partir du 1er juin 2017.

ET

  • Soit la carte d’identité belge,
  • Soit, pour les ressortissants UE : un autre document d’identité accompagné d’un ou plusieurs certificats de résidence avec historique ininterrompu couvrant 5 ans et délivré(s) à partir du 1er juin 2017,
  • Soit, pour les ressortissants hors UE : la carte d’identité d’étranger mentionnant le caractère illimité du séjour (ou durée de 5 ans).

Attention ! Les cartes pour étrangers limitées à la durée des études ne sont pas acceptées.

  • Être autorisé à séjourner pour une durée illimitée (sur la base des articles 9 et 10 de la loi du 15 décembre 1980 sur l’accès au territoire, le séjour, l’établissement et l’éloignement des étrangers OU sur la base de la loi du 22 décembre 1999 relative à la régularisation de séjour de certaines catégories d’étrangers séjournant sur le territoire du Royaume)

> Documents attestant de l’appartenance à cette catégorie

  • Certificat de résidence délivré par l’Administration communale à partir du 1er juin 2017.

ET

  • Soit le Certificat d’Inscription au Registre des Etrangers (carte grise, carte d’identité électronique), mentionnant la durée illimitée du séjour de l’étudiant,
  • Soit un document d’identité diplomatique ou consulaire,
  • Soit une attestation d’immatriculation modèle A, accompagnée d’une annexe 15 bis.
  • Être autorisé à séjourner en Belgique en raison de la reconnaissance de la qualité de réfugié (article 49 de la loi du 15 décembre 1980 sur l’accès au territoire, le séjour, l’établissement et l’éloignement des étrangers) ou d’une demande à cet effet

> Documents attestant de l’appartenance à cette catégorie

  • Certificat de résidence délivré par l’Administration communale à partir du 1er juin 2017.

ET

  • Pour les réfugiés ONU :
    • Soit la carte de réfugié politique,
    • Soit l’attestation du Haut Commissariat aux Réfugiés et Apatrides attestant du statut de réfugié,
    • Soit le Certificat d’Inscription au Registre des Étrangers.
  • Pour les candidats réfugiés ONU :
    • L’attestation du Haut Commissariat aux Réfugiés et Apatrides attestant de la demande du statut de réfugié.
  • Avoir pour père, mère, tuteur légal, cohabitant légal (au sens de l’article 1475 du Code Civil) ou conjoint une personne qui remplit une des trois conditions visées ci-dessus

> Documents attestant de l’appartenance à cette catégorie

  • Certificat de résidence délivré par l’Administration communale à partir du 1er juin 2017.

ET

  • Le document prouvant la catégorie à laquelle appartient le parent ou le conjoint (cf. Les documents attestant de l’appartenance aux trois premières catégories).

ET

  • La preuve du lien de parenté :
    • Soit une composition de ménage reprenant l’étudiant et son parent ici concerné (idem pour le conjoint),
    • Soit un acte de naissance (dans le cas des parents),
    • Soit un acte/jugement de tutelle (dans le cas du tuteur légal) valable dans l’ordre juridique interne belge,
    • Soit un acte de cohabitation légale valable dans l’ordre juridique interne belge.

Attention ! Une prise en charge financière ne constitue pas un acte de tutelle.

  • Avoir sa résidence principale en Belgique depuis au moins 15 mois au moment de l’inscription à l’examen d’entrée soit :
    • En y exerçant une activité professionnelle salariée ou non,
    • En y bénéficiant d’un revenu de remplacement octroyé par un service public belge

> Documents attestant de l’appartenance à cette catégorie

  • Un (ou plusieurs) certificat(s) de résidence délivré(s) par l’Administration communale attestant d'une résidence principale en Belgique ininterrompue pendant 15 mois jusqu’à l’introduction de la demande d’inscription.

ET

  • Tout document établissant la preuve, pendant la même période ininterrompue de 15 mois, soit de l’exercice d’une activité professionnelle : attestation d’emploi comprenant le numéro d’entreprise, contrat de travail et fiches de salaire,etc., soit de la perception d’un revenu de remplacement : indemnité de chômage, indemnité de mutuelle, revenu d’intégration sociale octroyé par un CPAS, etc.

Attention ! Sont exclus de cette catégorie les contrats étudiants, les stages d’attente et toute aide sociale (autre que le RMMG) octroyée par un CPAS.

  • Avoir pour père, mère, tuteur légal, cohabitant légal (au sens de l’article 1475 du Code Civil) ou conjoint qui a sa résidence principale ininterrompue en Belgique depuis au moins 6 mois au moment de l’introduction de la demande d’inscription en y exerçant une activité professionnelle ou en y percevant un revenu de remplacement octroyé par un service public belge

> Documents attestant de l’appartenance à cette catégorie

  • Certificat de résidence délivré par l’Administration communale à partir du 1er juin 2017.

ET

  • Certificat de résidence du père, de la mère, du tuteur légal, du conjoint ou du cohabitant légal, démontrant une résidence principale en Belgique ininterrompue pendant 6 mois jusqu’à l’introduction de la demande d’inscription.

ET

  • Tout document établissant la preuve, pendant la même période ininterrompue de 6 mois, soit de l’exercice d’une activité professionnelle dans le chef du père, de la mère, du tuteur légal, du conjoint ou du cohabitant légal : attestation d’emploi comprenant le numéro d’entreprise, contrat de travail et fiches de salaire, etc., soit de la perception d’un revenu de remplacement : indemnité de chômage, indemnité de mutuelle, revenu d’intégration sociale octroyé par un CPAS,etc.

Attention ! Sont exclus de cette catégorie, les contrats étudiants, les stages d’attente et toute aide sociale (autre que le RMMG) octroyée par un CPAS.

ET

  • La preuve du lien de parenté :
    • Soit une composition de ménage reprenant l’étudiant et son parent ici concerné (idem pour le cohabitant légal ou le conjoint),
    • Soit un acte de naissance (dans le cas des parents),
    • Soit un acte/jugement de tutelle (dans le cas du tuteur légal) valable dans l’ordre juridique interne belge,
    • Soit un acte de cohabitation légale valable dans l’ordre juridique interne belge.

Attention ! Une prise en charge financière ne constitue pas un acte de tutelle.

  • Avoir sa résidence principale en Belgique depuis au moins 3 ans de manière ininterrompue au moment de l’inscription à l’examen d’entrée

> Documents attestant de l’appartenance à cette catégorie

  • Un (plusieurs) certificat(s) de résidence attestant de la résidence principale de l’étudiant depuis 3 ans de manière ininterrompue au moment de l’introduction du dossier de demande d’inscription délivré(s) par la (les) administration(s) communale(s) du (des) lieu(x) de résidence.
  • Être titulaire d’une attestation de boursier délivrée dans le cadre de la coopération au développement pour l’année académique et pour les études pour lesquelles la demande d’inscription est introduite

> Documents attestant de l’appartenance à cette catégorie

  • L’original du certificat de résidence délivré par l’Administration communale à partir du 1er juin 2017.

ET

  • L’attestation officielle de bourse délivrée par un des organismes suivants : ARES-CCD/VLIR, CTB, ONG reconnue par ACODEV, APEFE/VVOB.

Attention ! Les autres organismes boursiers (UE, WBI, AUF, Gouvernement, ne sont pas concernés par la mesure).

Toutes les personnes ne satisfaisant pas à ces deux conditions sont considérées comme non-résidentes.

Quelles sont les procédures spécifiques de sélection des étudiants non-résidents ?

Dans le cas des études en sciences médicales et en sciences dentaires, la sélection des étudiants non-résidents ne s’effectue pas par un tirage au sort, mais en fonction des résultats obtenus à l’examen d’entrée.

La procédure de sélection des étudiants non-résidents a lieu à l’issue de la délibération du jury déclarant la réussite ou non de l’examen d’entrée. Cette sélection n’intervient que lorsque le nombre d’étudiants non-résidents est supérieur à 30 % de la totalité des étudiants ayant réussi l’examen d’entrée.

Les modalités spécifiques de sélection sont détaillées ci-dessous.

Je n'ai pas encore reçu mon CESS ou l'équivalence de mon diplôme

Pour vous inscrire à l’examen d’entrée, il n’est pas nécessaire de déjà disposer de son CESS ou de l’équivalence de son diplôme de fin de l’enseignement secondaire. Les démarches d’équivalence doivent être réalisées en parallèle.

En effet, la réussite de cet examen ne dispense pas de devoir satisfaire également aux conditions générales d’accès aux études de premier cycle visées à l'article 107 du décret du 07 novembre 2013 définissant le paysage de l'enseignement supérieur et l'organisation académique des études.

Consultez aussi les rubriques : Combien de fois puis-je passer l’examen d’entrée ? et Quelle est la validité de l’attestation de réussite ?

J'ai déjà suivi des années préparatoires (PACES) et/ou j'ai déjà présenté un concours pour intégrer une université en France

Prenez contact avec l’établissement dans lequel vous souhaitez déposer un dossier de demande d’admission pour déterminer si une inscription aux études en sciences médicales ou en sciences dentaires en Fédération Wallonie Bruxelles est envisageable dans votre situation.

À combien s'élèvent les frais d'inscription ?

Les frais d’inscription à l’examen d’entrée s’élèvent à 30 € et doivent impérativement parvenir sur le compte bancaire pour le 10 aout 2017 au plus tard. Ils sont payables exclusivement par versement bancaire selon les instructions qui vont seront données dans l'e-mail que vous recevrez après avoir introduit votre demande d’inscription à l'examen d'entrée.

Si vous avez participé à l’examen d’entrée de manière effective (c'est-à-dire le matin et l’après-midi), les frais d’inscription vous seront remboursés dans les deux mois qui suivent l’examen d’entrée.

Les 30 € de frais d’inscription constituent uniquement les frais d’inscription à l’examen d’entrée et ne couvrent pas les droits d’inscription à l’université.

Les étudiants inscrits au 1er bloc du 1er cycle en sciences médicales et en sciences dentaires lors de l’année académique 2016-2017 (Q2) qui n’ont pas obtenu l’attestation délivrée à l’issue du concours organisé en juin 2017 sont dispensés du paiement des frais d’inscription.

Combien de fois puis-je passer l'examen d'entrée ?

L’examen d’entrée ne peut être présenté que 2 fois sur 5 années académiques.

Pour des raisons de force majeure dûment appréciées par le jury, celui-ci peut déroger à cette disposition.

Quand a lieu l'examen d'entrée ?

L’examen d’entrée a lieu à une date unique : le vendredi 8 septembre 2017.

L’accueil des candidats aura lieu à partir de 8h00. L’examen d’entrée se terminera à 17h00. Pour plus de détails sur le déroulement de la journée, consultez les modalités pratiques de la journée de l’examen.

Où a lieu l'examen d'entrée ?

L’examen d’entrée se déroulera dans un lieu unique : Brussels Expo (Plateau du Heysel - Place de Belgique 1 à 1020 Bruxelles).

Un fléchage sera mis en place afin de vous orienter vers l’entrée des locaux de l’examen d’entrée.

  • Si vous vous y rendez en transports en commun, vous trouverez les détails des possibilités sur le site web de Brussels Expo. Lors de vos déplacements en transport en commun, veuillez à tenir compte de la distance à parcourir à pied.
  • Si vous vous y rendez en voiture, le Parking C sera mis à votre disposition gratuitement. Ce parking est accessible à partir de la sortie 7A du Ring. À partir de ce parking, une passerelle vous permet d’accéder directement au lieu de l’examen d’entrée.
    Le Parking C sera également la seule zone « Kiss and ride ». Veillez à ne pas stationner, même quelques instants, sur l’avenue Impératrice Charlotte, sur la chaussée Romaine et sur l’avenue Miramar afin de ne pas créer d’embarras de circulation.

Les personnes à mobilité réduite sont invitées à introduire leur demande d'aménagements raisonnables lors de leur inscription afin qu'elles puissent bénéficier des informations nécessaires.

Quelles sont les matières de l'examen ?

L’examen d’entrée sera divisé en deux parties et portera sur un programme détaillé par l’Arrêté du Gouvernement de la Communauté française du 19 avril 2017.

La partie 1 est relative à la connaissance et la compréhension des matières scientifiques. Les quatre matières évaluées seront les suivantes :

  • chimie,
  • biologie,
  • physique,
  • mathématiques.

>> Voir le programme détaillé de la partie 1

>> Préparez-vous à la partie 1 en passant les quiz « matières scientifiques »

La partie 2 est relative à la communication et à l’analyse critique de l’information. Cette partie est divisée en quatre matières :

  • évaluation des capacités de raisonnement, d’analyse, d’intégration, de synthèse, d’argumentation, de critique et de conceptualisation,
  • évaluation de la capacité à communiquer et à percevoir les situations de conflit ou potentiellement conflictuelles,
  • évaluation de la capacité de percevoir la dimension éthique des décisions à prendre et de leurs conséquences pour les individus et la société,
  • évaluation de la capacité à faire preuve d’empathie, de compassion, d’équité et de respect.

>> Voir le programme détaillé de la partie 2

Quelle est la forme de l'examen ?

L’examen d’entrée prend la forme d’un questionnaire à choix multiples.

L’examen se déroule sur toute la journée : 4 matières le matin et 4 autres matières l'après-midi.

Pour chaque question posée, quatre réponses vous sont proposées parmi lesquelles une seule réponse est correcte :

  • si vous répondez correctement à la question, un point vous est accordé.
  • si vous répondez de manière erronée à la question, un tiers du point vous est retiré.
  • si vous cochez plusieurs réponses à la question, un tiers du point vous est retiré.
  • si vous ne répondez pas à la question, aucun point ne vous est accordé ou retiré.

Toutes vos réponses aux questions doivent être reportées sur la grille de réponses qui fera l’objet d’une correction par lecture optique.

Comment remplir la grille de réponses ? Retrouvez prochainement ici notre vidéo d’explication.

Quelles sont les modalités pratiques de la journée d'examen ?

Environ deux semaines avant l’examen d’entrée, vous recevrez un e-mail vous rappelant toutes les modalités pratiques de la journée du 8 septembre 2017 et vous invitant à télécharger et à imprimer votre convocation à l’examen d’entrée. Veillez à bien l'emporter avec vous le jour de l'examen d'entrée : il vous sera en effet demandé de présenter cette convocation et de vous diriger vers la place qui vous est attribuée dans cette convocation.

> L'arrivée à l'examen

Tous les candidats sont attendus à partir de 8h00 sur le site de Brussels Expo (suivre le fléchage). Il est essentiel que vous soyez à l’heure afin de pouvoir présenter l’examen d’entrée.

À partir de 9h00, plus aucune entrée sur le lieu de l’examen ne sera admise.

A l’entrée du site, en raison du renforcement des mesures de sécurité sur l’ensemble du territoire, des agents seront habilités à procéder à un scanning des candidats ainsi qu’à une inspection des sacs.  Afin de faciliter le contrôle de sécurité, nous vous conseillons d'utiliser des sacs transparents.

Vous accéderez ensuite aux locaux où il vous sera demandé de présenter votre carte d’identité ou votre passeport ainsi que votre convocation à l’examen d’entrée.

Enfin, pour accéder à la salle d’examen, il sera vérifié que les téléphones portables sont bien éteints, que les candidats ne disposent pas d'appareils de communication et qu'ils ne sont pas pourvus d’écouteurs, d’oreillettes, de boules Quiès, etc. dans les oreilles.

Vous vous dirigerez ensuite vers la place qui vous a été attribuée dans votre convocation.

L'examen d'entrée se déroule individuellement et dans le silence absolu. Le non-respect de cette consigne sera considéré comme une fraude et entrainera votre éviction du lieu de l'examen.

> Le déroulé de l'examen

En arrivant à votre place, vous trouverez des autocollants d’identification personnelle et veillerez à vérifier que cette identification est correcte.

Il vous sera également demandé de mettre en évidence sur votre table votre convocation à l’examen d’entrée ainsi que votre carte d’identité ou passeport.

Durant les deux parties de l'examen, votre sac devra rester fermé à côté de votre table durant les deux parties de l’épreuve. Veillez donc à préparer tout le matériel dont vous aurez besoin avant le commencement de l'épreuve.

  • De 9h30 à 12h30 : matinée

Durant cette matinée, un surveillant viendra vérifier votre identité et apposera les autocollants d’identification sur votre feuille de réponse.

Vous trouverez sur votre table un questionnaire, une grille de réponses à lecture optique ainsi que des feuilles de brouillon. Vous devrez reporter vos réponses aux questions sur cette grille de réponses.

Seules les réponses reportées sur la grille de réponses seront prises en compte pour le calcul du résultat.

Comment remplir la grille de réponses à lecture optique ? Retrouvez ici prochainement notre vidéo d’explication.

À l’issue du temps imparti, un surveillant viendra reprendre le questionnaire, les feuilles de brouillons ainsi que la grille de réponses.

  • De 12h30 à 14h00 : pause déjeuner

Durant cette pause d’1h30, vous devrez rester à l’intérieur des locaux de Brussels Expo. Veillez donc à bien prévoir de quoi manger et boire pour toute la durée de la journée.

  • De 14h00 à 17h00 : après-midi

Une fois la pause terminée, vous retournerez à la même place pour entamer la suite de l’examen.

À nouveau, un surveillant viendra vérifier votre identité et apposera les autocollants d’identification sur votre feuille de réponse.

Cette après-midi se déroulera dans les mêmes conditions que la matinée.

Vous ne pourrez pas quitter les locaux durant toute la journée. À défaut, vous ne serez pas autorisé à réintégrer ceux-ci.

> Le matériel nécessaire pour passer l'examen d'entrée

Pour passer votre examen d’entrée, il vous faut apporter :

  • votre carte d’identité ou passeport,
  • votre convocation,
  • un stylo à bille à encre noire ("bic") - pas de stylo à plume / pas de stylo feutre / pas de stylo à encre gel,
  • une boisson dans un contenant transparent,
  • votre lunch.

Attention, il ne sera pas possible de quitter les locaux pendant la pause de midi, veillez donc à prévoir tout ce qui est nécessaire !

Pour que l’examen se déroule dans de bonnes conditions, il sera mis à votre disposition :

  • des fontaines d’eau accessibles en dehors des périodes d’examen,
  • des feuilles de brouillon,
  • un écran d’information et d’affichage de l’heure,
  • une vidéo d’explication sur la manière de remplir la grille de réponses.

Notez qu’il vous sera interdit d’avoir un téléphone portable allumé ou tout autre appareil électronique ou de communication, une calculatrice, un dictionnaire ou tout autre manuel, des écouteurs, des oreillettes et des boules Quiès.

Toute tentative de fraude entrainera la nullité de l’examen d’entrée et la non-délivrance de la preuve de participation à l’examen d’entrée.

Puis-je bénéficier d'aménagements raisonnables (enseignement supérieur inclusif) ?

Vous pouvez introduire – lors de votre inscription à l’examen d’entrée – une demande d’aménagements raisonnables si vous vous trouvez en situation de handicap, de trouble spécifique d’apprentissage (dyslexies, etc.), de déficience avérée ou de malade invalidante. 

Cette demande doit être accompagnée d’un document probant (certificat médical, rapport d’un spécialiste datant de moins d’un an, décision d’un organisme public chargé de la reconnaissance ou de l’intégration des personnes en situation de handicap, etc.).

Votre demande sera analysée par le jury qui vous fera part de sa décision et des éventuels aménagements raisonnables qui pourront être mis en place.

Quelles sont les conditions pour réussir l'examen d'entrée ?

Pour réussir l’examen d’entrée, vous devez obtenir une moyenne d’au moins 10/20 à chaque des deux parties :

  • Partie 1 : Connaissance et compréhension des matières scientifiques
  • Partie 2 : Communication et analyse critique de l’information

Il vous faut également obtenir un minimum de 8/20 à chacune des 8 matières composant les deux parties de l’examen d’entrée.

Attention, si vous avez obtenu moins de 8/20 à l’une des huit matières, vous ne pourrez être considéré comme lauréat de l’examen d’entrée et ce, même si votre moyenne générale est supérieure à 10/20.

Pour obtenir la note globale de l’examen d’entrée, le jury additionnera les moyennes obtenues pour chaque partie.

Pour les étudiants non-résidents :

Les conditions de réussite détaillées ci-dessus sont d’application et sont complétées par le processus suivant :

Pour chacune des filières (sciences médicales ou sciences dentaires), lorsque le nombre d’étudiants non-résidents ayant réussi l’examen d’entrée et dépasse de 30 % le nombre total d’étudiants ayant réussi l’examen d’entrée, une sélection des étudiants non-résidents est mise en place.

Pour ce faire, séparément pour chacune des deux filières, le jury classe les candidats non-résidents dans l’ordre décroissant de la note totale obtenue. Une attestation de réussite sera accordée aux candidats classés en ordre utile jusqu’à atteindre la proportion de 30 % d’étudiants non-résidents.

Quelle est la validité de l'attestation de réussite ?

L’attestation de réussite délivrée à tous les lauréats de l’examen d’entrée ne sera valable :

  • que de manière individuelle,
  • que pour l’année académique 2017-2018,
  • que pour une inscription dans la filière d’études choisie (sciences médicales ou sciences dentaires) lors de votre inscription à l’examen d’entrée,
  • que pour une inscription dans l’université que vous avez choisie lors de votre inscription à l’examen d’entrée.

En cas de force majeure dûment apprécié par le jury de l’examen d’entrée, cette attestation de réussite peut être valorisée au cours de deux années académiques consécutives.

Quand recevrai-je mes résultats ?

Après la correction des copies, le jury procèdera à la délibération sur base anonymisée.

Au plus tard 3 jours après cette délibération, via votre compte EXMD, vous pourrez consulter vos résultats détaillés.

Le cas échéant, l’attestation de réussite à l’examen d’entrée sera également disponible via votre compte EXMD et ce au plus tard le 18 septembre 2017. Vous pourrez ainsi la télécharger en vue de finaliser votre inscription au sein de votre université.

Toutes les personnes ayant effectivement passé l’examen d’entrée (le matin et l'après-midi) pourront également télécharger une preuve de participation à cet examen via leur compte EXMD.

J'ai réussi l'examen d'entrée, comment finaliser mon inscription à l'université ?

L'obtention de  l'attestation de réussite de l'examen d’entrée ne dispense pas de devoir également satisfaire aux conditions générales d’accès aux études de 1er cycle visées par l’article 107 du décret du 7 novembre 2013 définissant le paysage de l’enseignement supérieur et l’organisation académique des études.

Obtenir l'attestation de réussite de l’examen d’entrée est donc une condition nécessaire mais pas suffisante pour l’inscription à un cursus en sciences médicales et sciences dentaires.

Selon l’université, il vous faudra entreprendre des démarches visant à finaliser votre inscription en suivant les procédures définies sur les pages web suivantes :

J'ai échoué à l'examen d'entrée, que puis-je faire ?

En cas d'échec (ou si vous êtes non-résident et n'êtes pas classé en ordre utile), vous ne serez pas autorisé à vous inscrire aux études en sciences médicales ou dentaires pour l'année académique 2017-2018.

En revanche, vous pouvez vous orienter vers d’autres cursus selon leurs modalités propres d’accès.

Il vous est toujours loisible de représenter l’examen d’entrée une nouvelle fois lors d’une prochaine année académique.

Mon inscription à l'examen d'entrée a été confirmée mais je ne souhaite plus le présenter, que dois-je faire ?

Si votre inscription a été confirmée et que vous souhaitez vous désinscrire de l’examen d’entrée, vous pouvez en faire la demande jusqu’au 5 septembre 2017 maximum en adressant un e-mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Cette condition remplie, les frais d’inscription de 30 € vous seront remboursés dans les 2 mois qui suivent l’examen d’entrée.

Je n'ai pas trouvé l'information que je souhaitais, qui puis-je contacter ?

  • Si vous rencontrez un problème technique avec votre compte EXMD, contactez Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Si vous n’avez pas trouvé la réponse à une question que vous vous posez sur l’organisation de l’examen d’entrée, contactez Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

En savoir + : les bases légales

Le décret du 29 mars 2017 relatif aux études de sciences médicales et dentaires.

L’arrêté du Gouvernement de la Communauté française du 19 avril 2017 arrêtant le programme détaillé de l’examen d’entrée et d’accès aux études de 1er cycle en sciences médicales et/ou des études de 1er cycle en sciences dentaires.

L’arrêté du Gouvernement de la Communauté française du 31 mai 2017 arrêtant le règlement d’ordre intérieur du jury de l’examen d’entrée et d’accès en sciences médicales et dentaires.

Pourquoi avoir instauré un examen d'entrée en médecine et dentisterie ?

Consultez le site web du ministre de l’Enseignement supérieur.

L’Académie de recherche et d’enseignement supérieur décline toute responsabilité quant aux informations que les candidats pourraient trouver en dehors de son site internet et de la plateforme d'inscription en ligne qu'elle a mise en place.

Prêt·e ?
Je m'inscris à l'examen

 

 

 

Actualités

Etudes suppérieures