Conditions d'accès

Vous souhaitez entamer des études dans l’enseignement supérieur ?

Quelles sont les conditions générales ? Y a-t-il d'autres conditions particulières ? Suivez le guide :

  1. Vous devez être titulaire du certificat d’enseignement secondaire supérieur (CESS) délivré par un établissement de la Fédération Wallonie-Bruxelles
  2. Vous devez apporter la preuve de votre maitrise suffisante de la langue française si vous ne détenez pas un diplôme, titre ou certificat (de l’enseignement secondaire supérieur ou de l’enseignement supérieur) délivré par la Fédération Wallonie-Bruxelles
  3. Si vous souhaitez vous inscrire dans certaines filières, vous devez satisfaire à des conditions supplémentaires

01/ Vous devez être titulaire du certificat d’enseignement secondaire supérieur (CESS) délivré par un établissement de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Ce diplôme est le principal titre d’accès aux études supérieures.

  • Vous avez obtenu un certificat d’enseignement secondaire supérieur délivré par la Communauté flamande ou par la Communauté germanophone ?

    Il est également valable pour entamer des études d’enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles.

  • Vous avez obtenu un diplôme d’enseignement secondaire supérieur à l’étranger ?

    Vous devez alors obtenir une équivalence de votre diplôme avec le CESS. Pour toutes informations sur les démarches de demande d’équivalence, consultez le site de l’Administration générale de l’Enseignement (Service des Équivalences). Nous attirons votre attention sur les délais d’introduction à respecter.

  • Vous avez obtenu un diplôme de l’enseignement supérieur en Belgique ou à l’étranger ?

    Si le diplôme de l’enseignement supérieur que vous avez obtenu concerne un grade académique et qu’il a été délivré par la Fédération Wallonie-Bruxelles, par la Communauté flamande, par la Communauté germanophone, par l’Ecole Royale Militaire (ERM) ou encore si vous en avez obtenu une équivalence auprès du Service des Équivalences, il vous donnera également accès aux études de l’enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles.

  • Que faire si vous n’êtes pas en possession d’un de ces titres d’accès ? 

    Il existe d’autres possibilités pour accéder à l’enseignement supérieur :

    • Réussir des examens permettant d’obtenir le CESS :

    • Réussir des examens ou épreuves permettant d’obtenir une attestation d’admission à l’enseignement supérieur :

      • Remarques :
        • La réussite de cet examen n’équivaut pas à l’obtention du CESS et n’offre dès lors pas les mêmes droits, notamment en termes d’emploi ;
        • La réussite de cet examen n’ouvre pas nécessairement l’accès à tous les types d’études et à tous les établissements : voir la portabilité en fonction du type d’examen d’admission réalisé ;
        • La réussite de cet examen ne garantit pas toujours l’inscription : voir ci-dessous autres conditions supplémentaires.

      • Examen d’admission aux études de l’enseignement supérieur de 1er cycle :
        • Règlement et matières : la règlementation générale et les matières sont communes aux établissements organisant cet examen. Voir également les manuels scolaires, les logiciels scolaires et les outils pédagogiques sur le site « enseignement.be » ;
        • Organisateurs : les universités : ULgUCLULB et UMONS et les hautes écoles (information disponible prochainement) ;
        • Portabilité complète : accès à tout l’enseignement supérieur (tous établissements et toutes formations – attention : voir ci-dessous conditions supplémentaires pour certaines filières).

      • Examen d’admission permettant d’accéder aux études de bachelier-assistant social ou de bachelier-conseiller social :
        • Organisateurs : les hautes écoles et les établissements de promotion sociale qui dispensent cette formation ;
        • Portabilité limitée : au cursus choisi et à l’établissement où cet examen s’est déroulé (portabilité éventuelle d’un établissement vers un autre – renseignements à prendre auprès des établissements).

      • Examen d’admission permettant d’accéder aux études de l’enseignement supérieur paramédical de type court A1 (bachelier en soins infirmiers ou infirmier, responsable en soins généraux et bachelier Sage-femme) :
      • Épreuves d’admission permettant d’accéder aux études de l’enseignement supérieur de promotion sociale :
        • Organisateurs : les établissements de promotion sociale ;
        • Portabilité limitée : aux unités d’enseignement du cursus choisi et à l’établissement où cette épreuve s’est déroulée.

    • Être admis sur la base d’une valorisation des acquis de l’expérience (admission personnalisée par VAE) :

      • Les établissements d’enseignement supérieur peuvent valoriser les crédits acquis au cours d’études supérieures ainsi que tous les savoirs et compétences acquis par expérience professionnelle et/ou personnelle (minimum 5 années) ;
      • Organisateurs : tous les établissements d’enseignement supérieur ;
      • Portabilité limitée au cursus souhaité et dans l’établissement sollicité.

02/ Si vous ne détenez pas un diplôme, titre ou certificat (de l’enseignement secondaire supérieur ou de l’enseignement supérieur) délivré par la Fédération Wallonie-Bruxelles, vous devez apporter la preuve de votre maitrise suffisante de la langue française :

  • soit en justifiant d’un diplôme, titre ou certificat non délivré par la Fédération Wallonie-Bruxelles, mais reconnu par elle comme apportant cette preuve de maitrise suffisante ;
  • soit en réussissant les examens ou épreuves d’admission à l’enseignement supérieur (voir ci-dessus) ;
  • soit en réussissant « un examen de maitrise de la langue française ».

Renseignements à prendre auprès de l’établissement dans lequel vous souhaitez vous inscrire.

Pour les examens de maîtrise de la langue française organisés par les universités, consultez le calendrier pour les différentes universités.

EN SAVOIR + sur les conditions d'accès à l'examen de maîtrise de la langue française organisé par les universités :

03/ Si vous souhaitez vous inscrire dans certaines filières, vous devez satisfaire à des conditions supplémentaires :

  • Vous voulez vous inscrire dans une école supérieure des arts ?

    Même si vous disposez d’un CESS, vous devrez présenter, avant le 21 septembre, une épreuve d’admission organisée dans l’école supérieure des arts dans laquelle vous souhaitez vous inscrire. Pour les filières non pédagogiques de l’enseignement supérieur artistique, vous ne devrez pas nécessairement faire la preuve de votre maitrise de la langue française.

  • Vous voulez vous inscrire en sciences de l’ingénieur ?

    Vous devez avoir préalablement réussi l’examen spécial d’admission en sciences de l’ingénieur organisé par les universités. Et, si vous n’avez pas votre CESS, vous devez présenter préalablement l’examen d’admission (voir ci-dessus).

  • Vous souhaitez entamer des études en sciences médicales, dentaires ou vétérinaires ? Les modalités d'accès à ces études changent en 2017.

    Le TOSS (test d’orientation du secteur de la santé) organisé depuis 2013 pour accéder aux études de médecine et de dentisterie s’adressera maintenant uniquement aux candidats aux études en sciences vétérinaires.

    Les candidats aux études en sciences médicales ou en sciences dentaires devront désormais passer un examen d’entrée et d’accès dont les modalités d’organisation sont actuellement en préparation.

    Les deux épreuves (TOSS et examen d'entrée) concernent les étudiants qui souhaitent s’inscrire au premier cycle d’études, c’est-à-dire en bachelier (ou dans des cas très particuliers, au deuxième cycle).

    EN SAVOIR + :

    Vous souhaitez entamer des études en sciences vétérinaires ? Vous devez passer le TOSS

    Vous souhaitez entamer des études de médecine ou de dentisterie ? Vous devez passer l'examen d'entrée

  • Vous souhaitez vous inscrire dans le 1er cycle d’un des cursus visés par le décret du 16 juin 2006 dit « décret non-résidents » ?

    Les cursus visés sont :

    • à l’université : en sciences médicales, en sciences dentaires, en kinésithérapie et réadaptation, en sciences vétérinaires, ou en sciences psychologiques et de l’éducation, orientation logopédie ;
    • en haute école : en kinésithérapie, en logopédie et en audiologie.

    L’étudiant qui n’est pas « résident » au sens de l’article 1er du décret du 16 juin 2006 régulant le nombre d'étudiants dans certains cursus de premier cycle de l'enseignement supérieur est soumis à une procédure d’inscription particulière et à un système de contingentement lorsqu’il souhaite s’inscrire pour la première fois en Fédération Wallonie-Bruxelles aux études de 1er cycle. Nous vous invitons à consulter le site web de l’institution dans laquelle vous souhaitez vous inscrire afin d’obtenir toutes les informations utiles à cette procédure particulière.

 

Actualités

Etudes suppérieures