Elan
© ARES

Bourses postdoctorales Élan

Vous êtes ressortissant d’un pays en développement ? Vous êtes détenteur d’un doctorat ?

Vous souhaitez approfondir les résultats de votre recherche ou obtenir un soutien dans vos fonctions d’enseignant ?

Une Bourse postdoctorale ÉLAN vous permet de maintenir la dynamique académique acquise, sous la forme d’un projet de recherche ou d’enseignement.

L'objectif des Bourses postdoctorales Élan ? Offrir à de jeunes docteurs, fraîchement réintégrés dans leur institution d’origine après avoir bénéficié d’un financement de l’ARES et ayant réalisé leur thèse de doctorat sous la supervision d’un promoteur ou co-promoteur d’une institution de la Fédération Wallonie-Bruxelles, un soutien leur permettant de maintenir la dynamique académique acquise sous forme de projet de recherche ou d’enseignement mené localement.

 

Quel soutien financier ?

La bourse postdoctorale Élan consiste en l’octroi par l’ARES d’un soutien financier pour lequel les dépenses doivent être réalisées entre le 1er janvier et le 31 décembre de l'année de référence.

Le montant maximum de la bourse est de 10 000 € (hors frais d'encadrement et de gestion). Il peut comprendre les rubriques suivantes (voir formulaire de candidature pour les détails) :

  • frais de déplacement Sud-Nord et/ou Sud-Sud de min. 1 mois (4 semaines) et max. 3 mois (12 semaines), si prévu par le boursier (billet d'avion) ;
  • frais de séjour Sud-Nord et/ou Sud-Sud de min. 1 mois (4 semaines) et max. 3 mois (12 semaines), si prévu par le boursier (allocation de susbistance et logement) ;
  • frais d’investissement (matériel informatique, mobilier) ;
  • frais de fonctionnement (consommables, documentation et livres, matériel de bureau, reprographies, communications, carburant) ;
  • frais de mission, dans le cadre d'une mission en local ou d'une mission Sud-Sud de moins d'1 mois (per diem et logement).

 

Quels critères d'éligibilité ? 

Les candidats doivent satisfaire à TOUS les critères de recevabilité :

  • avoir obtenu son titre de docteur depuis moins de cinq ans (au moment de la clôture de l’appel) sous la supervision d’un promoteur ou co-promoteur d’une institution de la Fédération Wallonie-Bruxelles ;
  • avoir bénéficié d’un financement de l’ARES dans le cadre d’un programme de CUI/AI, d’un PIC, d’un PRD, d’un PFS, d’un PII ou d’un Cours et Stage International ;
  • être enseignant ou chercheur dans une des institutions du Sud partenaires de l’ARES en matière de coopération au développement (voir liste au point 2.11 dans les orientations stratégiques) ;
  • avoir introduit une demande complète dans les délais et selon la procédure requise.

Un candidat n’est éligible que maximum deux fois à une bourse postdoctorale Élan.

 

Comment introduire sa candidature ? 

Chaque année l'ARES lance un appel à candidature pour des bourses prostdoctorales Élan dont les dépenses doivent être effectuées entre le 1er janvier et le 31 décembre de l'année de référence.

01/ Introduction des dossiers de candidature

Version française

  • l’appel à candidature est lancé par l’ARES auprès des cellules de coopération des institutions CUI/AI partenaires du Sud, qui sont invitées à en faire la promotion en leur sein, et les promoteurs Sud PIC/PRD-PFS-PII, qui sont invités à en faire la promotion auprès des personnes ayant bénéficié d’un financement de l’ARES dans le cadre de leur activité ;
  • les dossiers de candidatures doivent être introduits sur base du formulaire de candidature mis à disposition et diffusé par les cellules de coopération des institutions CUI/AI partenaires du Sud et les promoteurs Sud PIC/PRD-PFS-PII ;
  • ils doivent être introduits auprès du gestionnaire local de la cellule de coopération de l’institution CUI/AI du candidat (voir liste au point 3.2 dans les orientations stratégiques et balises) ou auprès du promoteur Sud PIC/PRD-PFS-PII, si le candidat n’est pas rattaché à une institution CUI/AI partenaire de l’ARES ;
  • ils doivent être introduits officiellement à l’ARES par l’institution CUI/AI du candidat ou le promoteur Sud PIC/PRD-PFS-PII, si le candidat n’est pas rattaché à une institution CUI/AI partenaire de l’ARES, sous la forme d’UN document unique au format pdf (y compris les annexes) à la date renseignée par l'ARES.

Les candidats sont ensuite informés des résultats de la sélection par l'ARES.

02/ Formulaire de candidature

Pour être éligible, la candidature doit contenir le formulaire de candidature, les annexes mentionnées dans le formulaire et les lettres de recommandation et invitation sur base des canevas mis à disposition par l'ARES. Ces documents doivent être remis à l'ARES par le gestionnaire local de la cellule de coopération de l’institution CUI/AI du candidat (voir liste au point 3.2 dans les orientations stratégiques et balises) ou par le promoteur Sud PIC/PRD-PFS-PII, si le candidat n’est pas rattaché à une institution CUI/AI partenaire de l’ARES :

  • orientations stratégiques et balises ;
  • formulaire de candidature ;
  • canevas pour les lettres de recommandation et d'invitation.

Les candidatures transmises directement par les candidats ne seront pas acceptées.

 

Rapports bourses

01/ Rapport bourses 2012

Le rapport Bourses 2012 fait état du déroulement des activités prévues dans le cadre du programme bourses durant l’année 2012, de la sélection des candidats à la préparation du programme 2013.

Il s’agissait de la treizième année de mise en œuvre de la Convention relative aux bourses de cours et stages. L’expérience acquise lors des douze dernières années a pu servir de base au bon déroulement des activités.

Il s’agissait, en outre, de la troisième année du financement destiné aux docteurs et doctorants des pays du Sud, à savoir les bourses pour docteurs, doctorales et locales.

La première partie du rapport présente, de manière synthétique, les différentes procédures et modalités mises en place dans le cadre du programme bourses comme la sélection des boursiers, l’organisation de leur venue en Belgique et, dans le cadre des cours et stages internationaux, les résultats obtenus par les boursiers.

La deuxième partie est consacrée aux statistiques. Elle présente sous forme de graphiques le nombre dossiers reçus et le nombre de boursiers sélectionnés notamment par pays et par genre.

La troisième partie concerne la préparation du programme 2013, et plus précisément la répartition des bourses dans le cadre des cours et stages internationaux et les aménagements liées à la mise en œuvre des bourses pour docteurs, doctorales et locales.

Enfin, la quatrième partie, présente les dépenses qui ont été exécutées pour la bonne mise en œuvre du programme.

Téléchargez l’intégralité du rapport bourses 2012.

02/ Rapport bourses 2013

Le rapport Bourses 2013 fait état du déroulement des activités prévues dans le cadre du programme bourses durant l’année 2013, de la sélection des candidats à la préparation du programme 2014.

Il s’agissait de la quatorzième année de mise en œuvre de la Convention relative aux bourses de cours et stages. L’expérience acquise lors des treize dernières années a pu servir de base au bon déroulement des activités.

Il s’agissait, en outre, de la quatrième année du financement destiné aux docteurs et doctorants des pays du Sud, à savoir les bourses pour docteurs, doctorales et locales.

La première partie du rapport présente, de manière synthétique, les différentes procédures et modalités mises en place dans le cadre du programme bourses comme la sélection des boursiers, l’organisation de leur venue en Belgique et, dans le cadre des cours et stages internationaux, les résultats obtenus par les boursiers.

La deuxième partie est consacrée aux statistiques. Elle présente sous forme de graphiques le nombre dossiers reçus et le nombre de boursiers sélectionnés notamment par pays et par genre.

La troisième partie concerne la préparation du programme 2014, et plus précisément la répartition des bourses dans le cadre des cours et stages internationaux et les aménagements liées à la mise en œuvre des bourses pour docteurs, doctorales et locales.

Enfin, la quatrième partie, présente les dépenses qui ont été exécutées pour la bonne mise en œuvre du programme.

Téléchargez l’intégralité du rapport bourses 2013.

03/ Rapport bourses 2014

Le rapport Bourses 2014 fait état du déroulement des activités prévues dans le cadre du programme bourses durant l’année 2014, de la sélection des candidats à la préparation du programme 2015.

Il s’agissait de la quinzième année de mise en œuvre de la Convention relative aux bourses de cours et stages. L’expérience acquise lors des quatorze dernières années a pu servir de base au bon déroulement des activités.

Il s’agissait, en outre, de la cinquième année du financement destiné aux docteurs et doctorants des pays du Sud, à savoir les bourses pour docteurs, doctorales et locales.

La première partie du rapport présente, de manière synthétique, les différentes procédures et modalités mises en place dans le cadre du programme bourses comme la sélection des boursiers, l’organisation de leur venue en Belgique et, dans le cadre des cours et stages internationaux, les résultats obtenus par les boursiers.

La deuxième partie est consacrée aux statistiques. Elle présente sous forme de graphiques le nombre dossiers reçus et le nombre de boursiers sélectionnés notamment par pays et par genre.

La troisième partie concerne la préparation du programme 2015, et plus précisément la répartition des bourses dans le cadre des cours et stages internationaux et les aménagements liées à la mise en œuvre des bourses pour docteurs, doctorales et locales.

Enfin, la quatrième partie, présente les dépenses qui ont été exécutées pour la bonne mise en œuvre du programme.

Téléchargez l’intégralité du rapport bourses 2014.

 

EN SAVOIR + : contactez Maryvonne Aubry - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

 

 

logo DGD soutien

Actualités