© J. Jottard

Le Comité femmes et sciences

Promouvoir et améliorer une participation équilibrée des femmes et des hommes aux carrières scientifiques et académiques : tel est l’objectif du Comité femmes et sciences institué par le décret du 10 mars 2016. Le Comité est accueilli par l’ARES, qui en assure le secrétariat.

 Le Comité femmes et sciences a pour missions de :

  • Formuler des avis et des recommandations sur les questions d’égalité femmes-hommes dans le domaine académique et scientifique ;
  • Assurer, dans ces questions, l’échange d’informations et de bonnes pratiques concernant l'égalité femmes-hommes dans les carrières académiques et la recherche scientifique ;
  • Faciliter la mise en œuvre des dispositions liées à l’égalité hommes-femmes de la Charte européenne du chercheur et du Code de conduite pour le recrutement des chercheurs ;
  • Participer à la définition des prises de positions de la Fédération Wallonie-Bruxelles auprès du groupe d’Helsinki

Le Comité est composé de 2 représentants par institution ou service qui y siège, soit les 6 universités, le FRS-FNRS, l’ARES, la Direction générale de l'enseignement non obligatoire et de la recherche scientifique et la Direction de l’égalité des chances du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles, et le représentant de chaque ministre compétent, à savoir le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et la ministre des Droits des femmes et de l’Égalité des chances. Les personnes de contact « genre » des universités et du FRS-FNRS assistent aux réunions sans voix délibérative.

Présidence : Bernard Fusulier, Université catholique de Louvain

Personnes de contact ARES : 

  • Lise-Anne Hondekyn - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 
  • Maria Moreno - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Décisions du Comité femmes et sciences :

01 / Réunion du 3 octobre 2016

Lors de cette réunion du 3 octobre, les membres du comité ont adopté leur règlement d'ordre intérieur, comme l'exige le décret du 24 mars 2016 instituant le Comité femmes et sciences (article 7).

Ce règlement rappelle l'objectif et les missions du comité, le mode de désignation de la présidence, de la vice-présidence et du secrétariat dont il précise le rôle. Il définit également le mode de fonctionnement des groupes de travail spécialisés dont la création éventuelle est prévue par le décret, ainsi que l'organisation des réunions et les règles de prise des décisions.

Comme le prévoit le décret, ce ROI sera communiqué aux ministres compétents à savoir, le Ministre de l'Enseignement supérieur et la Ministre des Droits des femmes et de l'Egalité des chances.

02 / Réunion du 28 novembre 2016

Lors de cette réunion du 28 novembre, les membres du comité ont rédigé leur programme de travail pluriannuel, pour les années académiques 2016-2017 et 2017-2018.

Ce programme de travail comportera 5 axes :

  1. Critères de régulation de la recherche et des carrières
  2. Conciliation des vies privée et professionnelle
  3. Situation professionnelle des chercheur-e-s
  4. Genre et politiques d’enseignement et de formation
  5. Reconnaissance des femmes dans la recherche et les résultats de la recherche portant sur le genre

Lorsque le programme sera validé, des priorités pour 2017 et les moyens de les opérationnaliser seront définis.

Par ailleurs, le comité a discuté de la prise en compte du genre dans la réforme de la formation initiale des enseignants. Il a reçu Nadine Plateau, présidente de la commission « enseignement » du Conseil des femmes de Belgique, et Pascale Génot, responsable, au sein du cabinet du ministre de l’enseignement supérieur, des travaux liés à cette réforme. Les discussions ont porté sur l’intégration du genre dans le futur décret et dans la formation-même des enseignants. Le comité pourrait émettre un avis sur l’avant-projet de décret lorsqu'il sera discuté, au début de l'année 2017.

 

Actualités